Actualités mutuelle

Tarifs des mutuelles : à quoi s'attendre au 1er janvier 2020 ?

Publié par le , Mis à jour le 20/11/2019 à 11:13

Les mutuelles devraient augmenter de 2% en moyenne

La fin de l’année est propice aux spéculations sur les tarifs des mutuelles pour l’année 2020. Une année qui sera marquée par le lancement du « reste à charge zéro » promesse de campagne d’Emmanuel Macron.

Une hausse moyenne de 2%

Le porte-monnaie des assurés va-t-il s’alléger un peu plus au 1er janvier 2020 ? À partir de cette date, la réforme 100% santé entrera en vigueur et s’installera progressivement jusqu’en 2021.

Cette réforme aussi appelée « reste à charge à zéro » est une des grandes mesures portée par Emmanuel Macron. Une promesse de campagne qui a pour but de limiter le renoncement aux soins. Aujourd’hui encore, de nombreux assurés sont obligés de se passer de certains soins faute d’argent. Pour mettre fin à cette situation, l’exécutif souhaite donc que plus aucun malade ne mette la main à la poche pour s’équiper d’une paire de lunettes ou d’une prothèse auditive.

Cette réforme du « reste à charge zéro » pourrait conduire à des augmentations des tarifs des complémentaires santé. Lors d’une interview accordée au Parisien, Stanislas Di Vittorio, fondateur des sites Assurland.com et Mutuelle-land.com estime qu’une « hausse moyenne de 2% » est à prévoir avant de rajouter « qu’il faudra voir s’il n’y aura pas une répercussion en douceur les années suivantes ».

L’augmentation de la facture pour les assurés est un sujet hautement sensible. En fin d’année 2018, Agnès Buzyn, ministre de la santé avait tapé du poing sur la table en hésitant pas à qualifier les pratiques de certaines mutuelles santé de « sabotage politique ».

À l'époque, le gouvernement avait demandé un gel des tarifs. Agnès Buzyn avait d’ailleurs expliqué que la réforme du reste à charge zéro représente « 0.14% du chiffre d’affaires » des mutuelles et des assurances privées.

Pour freiner les ardeurs des mutuelles qui voudraient augmenter d’une manière significative les prix, l’exécutif a un énorme atout dans sa manche : la résiliation à tout moment. Elle permettra à un assuré de changer de mutuelle sans frais et à tout moment à partir d’un an de contrat. L’occasion pour lui de faire jouer la concurrence pour réaliser des économies.

L’équipement optique

Dans six semaines, les Français pourront donc profiter du reste à charge zéro. Sur l’optique, les clients pourront choisir une monture dont le prix est inférieur ou égale à 30 euros. Les opticiens devront proposer au moins 17 modèles adultes dans au moins deux coloris différents. Les verres devront traiter l’ensemble des troubles visuels, seront amincis et traités contre les reflets et les rayures.

L’équipement dentaire

Dès le 1er janvier prochain, certaines couronnes et bridges pourront être intégralement remboursés. L’année suivante, ce seront 46% des prothèses amovibles qui pourront être prises en charge à 100%.

L’équipement auditif

Le contour d’oreille classique, le conteur écouteur déporté ou l’intra-auriculaire…l’ensemble des appareils seront concernés d’ici 2021 par le reste à charge zéro. Les bénéficiaires auront le choix entre douze canaux de réglage et trois options. Les produits devront obligatoirement être garantis quatre ans.  

Harmonie Mutuelle met déjà en place le RAC

Harmonie Mutuelle n’a pas attendu le lancement de la mesure pour en faire profiter ses assurés. Depuis juillet 2019, l’assurance met en place les paniers de soins sans reste à charge dans ses réseaux conventionnés (5200 centres d’optique, 3500 centres d’audition, 3200 dentistes). Seul bémol, cette annonce ne concerne pour le moment que 2 millions de clients qui sont « adhérents sur un contrat individuel ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES