Actualités mutuelle

Où trouve-t-on des mutuelles pas chères ? - Mutuelle-land.com

Publié par le , Mis à jour le 01/10/2014 à 16:44

Le site LeComparateurAssurance.com vient de publier une étude sur les tarifs de mutuelle santé pratiqués en France. L’enquête réalisée à partir de 730 644 demandes de devis effectuées en 2014 met en exergue les disparités tarifaires entre les régions. Quelle ampleur prennent ces disparités ? Comment les expliquer ?

Budget mutuelle : de grosses disparités entre région

S’il était connu que l’âge et le choix des garanties avaient une influence sur le tarif des mutuelles, il était moins connu que les régions jouaient également en ce sens.

Pourtant, l’enquête met bien en évidence des différences de prix liées à la zone géographique. Pour des profils d’assurés équivalents, les tarifs peuvent varier fortement.

Le site de comparaison donne l’exemple pour un profil de seniors (60 ans) souhaitant des garanties axés sur l’optique et le poste dentaire. A Paris, cette formule coûterait 209,95 euros tandis qu’un habitant du Haut-Rhin ne paierait que 143 euros. La moyenne française est de 186,62 euros pour ce type de contrat santé.

Globalement, ceux qui paient le plus cher pour une mutuelle santé vivent en région parisienne ou sur la côte méditerranéenne. Les Français qui bénéficient d’un tarif compétitif se situent à l’Est et à l’Ouest de la France.

Pourquoi tant d’écart dans les prix des mutuelles ?

Mutuelle pas chère ? Mutuelle peu compétitive ? Seul l’argument de la région ne suffit pas à expliquer de telles différences. LeComparateurAssurance.com explique ces disparités par 5 critères décisifs dans le tarif d’une mutuelle.

  • La consommation de médicaments

Les Français ne consomment pas de la même manière d’une région à l’autre. Selon le comparateur, les personnes en zones urbaine consommeraient davantage de médicaments que dans les zones rurales. Le niveau de consommation des médicaments entre directement en rapport avec les tarifs des mutuelles qui prennent en charge le poste « pharmacie », l’un des plus importants pour les complémentaires. Qui dit prise en charge importante, dit coût pour l’assuré.

  • Critères sociologiques

Selon le comparateur, les zones denses et les plus défavorisées sont plus enclines à se rendre chez le médecin ou à l’hôpital, car davantage en mauvaise santé.

  • L’accès au tiers-payant

Ce système qui évite l’avance de frais coûte également cher aux mutuelles santé. Certaines régions comme le Nord Pas de Calais voient ce service comme « indispensable », tandis que d’autres régions ne l’utilisent pratiquement pas.

  • Les dépassements d’honoraires

Trois régions sortiraient du lot en matière de dépassements d’honoraires : Ile-de-France, Rhône-Alpes et Alsace. Les mutuelles qui prennent parfois en charge ces frais supplémentaires augmentent naturellement les tarifs.

  • L’exception de l’Alsace-Moselle

L’Alsace Moselle pratique un régime spécial de Sécurité Sociale. Ce régime obligatoire fait participer chaque habitant de cette zone (contrairement au reste de la France), la prise en charge de la part de la Sécurité Sociale est donc plus importante, ce qui réduit la part des mutuelles et par la même occasion, leurs tarifs.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES