Actualités santé

« l'IVG de confort », une expression qui fait polémique

Publié par le , Mis à jour le 09/06/2017 à 10:39

FN : contre le remboursement de l'IVG de confort

Tout a commencé sur le plateau de Mot Croisés, sur France 2, lorsque le lundi 30 janvier Louis Aliot, vice-président du Front national évoque les « IVG de confort ». Le terme choque une partie des invités comme l’opinion qui fait immédiatement suivre sa contrariété sur le réseau Twitter. 
 

Au programme du FN : la fin du remboursement de l’IVG

 
C’est clair pour le Front national, côté santé, le remboursement de l’Interruption Volontaire de Grossesse ne sera plus d’actualité avec Marine Le Pen au pouvoir. C’est dit.
 
Le vice-président du parti l’a d’ailleurs annoncé –à la manière du FN- : « l’IVG de confort » doit être déremboursé par la Sécurité Sociale. Il faut semble-t-il comprendre qu’il s’agira de la fin des remboursements des IVG non-thérapeutiques.
 
Selon Aliot, certaines femmes « voudraient garder leur enfant » mais ne le peuvent pas car « tout est fait pour inciter à l’avortement et rien n’est fait pour préserver la vie et l’accueil de la vie ».
 
Une déclaration dont le vocabulaire volontairement choquant en a fait réagir plus d’un, alors que la motivation reste quelque peu faiblarde : réaliser des économies ! 
 

Une déclaration qui choque le public

 
A commencer par les deux invités en face du partisan d’extrême droite. 
 
Michel Sapin et Daniel Cohn-Bendit se sont empressés de contredire ironiquement M. Aliot. Daniel Cohn-Bendit lui rappelle ainsi que « c’est aux femmes de décider » si elles veulent pratiquer ou non un avortement, et pas à M. Aliot. 
 
Et ils ne sont pas les seules : le vocabulaire soigneusement choisi par le FN #Ivgdeconfort a automatiquement fait réagir la communauté sur le réseau social Twitter avec de nombreuses réactions empreintes de dégoûts et d’autres de beaucoup d’ironies. 
Le Front national a une nouvelle fois réussi un véritable coup de publicité et a fait parler de lui.
 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES