Actualités santé

10 ans après AZF, le bilan de santé inquiète

Publié par le , Mis à jour le 21/09/2011 à 16:32
Aujourd’hui, 21 septembre 2011 marque les 10 ans de l’accident survenu au sein de l’usine AZF à Toulouse. Au terme de cette décennie, l’Assurance Maladie et l’Institut de veille sanitaire peuvent commencer à dévoiler le bilan sanitaire de la catastrophe. Il est inquiétant.

Une prise en charge importante


L’heure est au bilan. Si l'humain avait été important il y a 10 ans, avec 31 morts et plus de 2 500 blessés, les bilans financier et sanitaire sont tout aussi impressionnants.

Concernant la prise en charge financière de cette catastrophe, la CPAM compte plus de 34,4 millions d’euros jusqu’à janvier 2009. Ces chiffres ne sont donc pas figés, puisque pour connaître les résultats sur 10 ans, il faudra attendre le recul de l’année 2012.

Conséquences sanitaires de l’explosion du stock de 300 tonnes de nitrate d’ammonium d’AZF, la Sécurité Sociale aurait déboursé cette somme pour prendre en charge les victimes pour leurs dépenses de santé liées à la catastrophe, pour régler leurs indemnités journalières pour ceux qui ont été arrêtés professionnellement, etc.

Des conséquences sanitaires catastrophiques


Suite à la violente explosion, de nombreuses personnes sont encore victimes de troubles auditifs ainsi que des « conséquences sur leur santé mentale » d’après le Dr Schwoebel.

Acouphènes persistants ou encore hypersensibilité au bruit sont des conséquences courantes pour les personnes qui se trouvaient à proximité de l’usine lors de l’explosion.

Autre impact sanitaire : de nombreuses personnes sont victimes d’états dépressifs. Il a suffit d’étudier la consommation de produits tels que les antidépresseurs ou anxiolytiques pour se rendre compte que la consommation était accrue pour les personnes qui se situaient à proximité de l’usine il y a 10 ans aujourd’hui.

De plus, les chiffres liés aux dépressions sont importants. Il y a 4 ans, 42% des hommes et 60% des femmes montraient des symptômes dépressifs. Malheureusement, ces chiffres n’ont fait qu’augmenter d’année en année et il est à craindre qu’ils ne soient encore plus importants concernant ces dernières années.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES