Actualités santé

Alcool : suppression d'un traitement contre la dépendance

Publié par le , Mis à jour le 10/10/2011 à 17:32
Les personnes souffrant de dépendance alcoolique devront se passer des traitements à base de méprobamate. Les risques encourus par ce type de traitement sont jugés dangereux par l’Afssaps qui prend la décision de retirer les médicaments du marché à partir du 10 janvier 2012.

Santé : quels risques ?


Le composant chimique nommé « méprobamate » est jugé dangereux pour la santé de ses consommateurs. Vendu sous les noms d’Equanil (Laboratoire Sanofi) et Méprobamate Richard, la molécule serait nocive pour les patients.
 
Coma ou danger lié au dosage, le méprobamate présente des risques bien trop élevés pour les patients atteints par la dépendance à l’alcool, malgré les précautions prises par les agences sanitaires.

L’Afssaps interdit son utilisation


Au regard de la dernière évaluation bénéfice-risque, l’agence française des médicaments va supprimer l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de ces médicaments. Cette interdiction entrera en vigueur dès le 10 janvier prochain.

L’agence du médicament s’adresse ainsi aux professionnels de santé, leur demandant de ne plus prescrire cette molécule et d’informer les patients de sa prochaine interdiction en France.

En attendant, il n’est absolument pas conseillé de stopper brutalement le traitement. Les patients doivent se diriger vers leur médecin traitant afin de trouver ensemble un nouveau traitement adapté, car les « alternatives thérapeutiques sont disponibles », rappelle l'Afssaps.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES