Actualités santé

les allèrgenes alimentaires doivent être indiqués

Publié par le

Depuis le 1er juillet dernier, les restaurateurs et traiteurs ont l'obligation d'indiquer par écrit la présence d'allergènes alimentaires dans les produits qu'ils vendent.

Santé : L’allergie alimentaire peut être grave

L’association française pour la prévention des allergies regroupe quelque 2 000 adhérents, notamment des personnes souffrant d’allergies alimentaires. Son objectif est d’informer les adhérents sur les allergènes, les nouvelles réglementations, bref, tout sur els allergies !

Par exemple, l’association explique qu’à partir du 1er juillet dernier, les consommateurs ont accès aux informations concernant les ingrédients présents dans les produits alimentaires non préemballés, c’est à dire les aliments vendus dans les boulangeries, les restaurants, ou chez le traiteur, etc. En d’autres termes, la présence d’allergènes connus doit être signalée « à proximité immédiate de l'aliment » vendu.

Cette obligation vient du fait qu’une allergie peut, dans le cas les plus graves, entrainer la mort de la victime, et à l’augmentation de ce type d’allergie (+19 % par rapport à 2011)

Les substances allergènes qui doivent être annoncées

Le gluten (dans les céréales type blé, seigle, avoine, etc.)

Les crustacés

Les mollusques

Les œufs

Le poisson

L’arachide

Le soja

Le lait

Les fruits à coques (amandes, noisettes, noix, etc.)

Le céleri

La moutarde

Les graines de sésames

Les sulfites

Les lupins

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES