Actualités santé

Allergie au soleil : fuyez e grand astre !

Publié par le

Alors que le soleil pointe enfin le bout de son nez, certains sont en paniques : ils sont allergiques au soleil.  Alors comment bronzer ? Comment profiter du beau temps dans ces conditions ? Conseils pour se débarrasser d’une allergie solaire.

Allergie au soleil : comment l’identifier ?

Souvent, l’allergie au soleil se manifeste par des petits boutons sur les zones exposées au soleil, dès les premières expositions. Cela s’appelle une lucite estivale bénigne. Si ces petits boutons qui apparaissent le plus souvent sur le visage, la nuque, les bras ou encore les jambes, on parle plutôt d’une lucite polymorphe, version plus persistante.

Une fois identifiée, il convient de traiter cette allergie. Quand on est allergique, on fuit son allergie. La première chose à faire, c’est d’éviter toute exposition au soleil. Mais si les petits boutons deviennent douloureux, une crème à la cortisone doit être appliquée 2 fois par jour. Et bien sûr, interdiction de s’exposer au soleil durant le traitement à la cortisone.

Allergie solaire : en prévention…

Pour peu d’être allergique une fois, ce type de problème est susceptible de revenir d’une année sur l’autre. Pour l’année prochaine, il est conseillé de préparer sa peau à recevoir les rayons du soleil. RDV en parapharmacie et optez pour des gélules de préparation au bronzage.

Autre solution, plus médicale : se rendre chez son dermatologue pour faire de la photothérapie, 1 mois avant les premières expositions au soleil.

Même si les petits boutons réapparaissent, les traitements préventifs devraient limiter l’étendu de la lucite. Et malgré ces traitements préventifs, il est conseillé de se protéger le plus possible des UVA UVB avec une crème solaire indice 50, et de se couvrir.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES