Actualités santé

Allergies au pollen : l'homéopathie fonctionne-t-elle ?

Publié par le , Mis à jour le 25/04/2016 à 17:31

Vous avez tout essayé pour lutter contre vos allergies au pollen, à la poussière, aux poils d’animaux ou aux acariens ? Vraiment tout ? Même l’homéopathie ?

Adeptes de la médecine douce : testez l’homéopathie contre vos allergies

Choisir autre chose que les traitements traditionnels, comme l’homéopathie est une solution pour de plus en plus de personnes, attirées par les médecins douces. Selon Ipsos, en 2012, 56% des Français utilisaient des médicaments homéopathiques, soit un peu plus de la moitié.

Pourtant certains estiment que ce type de traitement reste inefficace. Pour mieux comprendre l’action de l’homéopathie sur le traitement des allergies, Europe 1 a interrogé des spécialistes allergologues et homéopathes

Allergologues et homéopathes : leurs avis

Du côté des homéopathes. Ils ne diront pas le contraire : les traitements homéopathiques sont efficaces. Cependant, le médecin interrogé par Europe 1 précise que pour les allergies plus sévères, il convient d’utiliser l’homéopathie comme renfort du traitement traditionnel. Ce complément permet de limiter la prise de es traitements traditionnels. Pour les cas courants d’allergie, pas de problème pour utiliser l’homéopathie.

Du côté des allergologues. Ces derniers ne sont pas fermés à l’homéopathie, si c’est un médecin diplômé de médecine d'Etat et compétent sur ces traitements. Mais attention, en cas d’allergie sévère ou récurrente, il convient de faire un bilan allergologique. Pour les malades atteints d’asthme, « les traitements allopathiques sont indispensables ».

Un autre allergologue interrogé utilise également l’homéopathie pour traiter ses patients : "L'homéopathie fonctionne très bien. Au bout d'un an et demi, on a par exemple de très bons résultats avec les acariens", affirme Nicole Simon.

Du côté des généralistes. L’homéopathie peut-être intéressante à tester pour une rhinite allergique, mais à oublier pour une malade grave comme l’asthme par exemple. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES