Actualités santé

Allongement des congés paternité pour les pères de bébé prématuré

Publié par le

Les congés paternité allongés pour les pères de bébé prématuré

L’Assemblée nationale vient de voter un amendement accordant un allongement du congé paternité en cas de naissance prématurée. Aujourd’hui les enfants prématurés représentent quelque 60 000 naissances par an.

Un texte définitivement adopté d’ici fin décembre

L'Assemblée nationale a voté un allongement du congé paternité lorsque qu’un nouveau-né est hospitalisé dans une unité de soin spécialisé après un accouchement. Voté à l’unanimité par les députés, cet amendement gouvernemental, qui entre dans le cadre du projet de loi de finance de la Sécurité sociale, devrait être définitivement adopté d'ici fin décembre. « Cette disposition contribuera à la consolidation du lien entre le parent et l’enfant et permettra un meilleur accompagnement de l’enfant pendant son hospitalisation », a indiqué Agnès Buzyn, ministre de la Santé.

60 000 naissances d’enfants prématurés par an

Instauré en 2002, le congé paternité est de 11 jours consécutifs pour une naissance d’un enfant et 18 jours pour une naissance multiple. Ce dispositif, indemnisé par l’Assurance maladie reste optionnel et vient compléter le congé de 3 jours obligatoires qui est à la charge de l’employeur. Pour les pères de bébé prématuré, cela a donc été jugé insuffisant. Un problème récemment évoqué par l’inspection générale des affaires sociales relatif aux congés de paternité. « Sa durée sera fixée par décret. Ce congé s’appliquera à tous les régimes de sécurité sociale afin d’assurer une stricte équité entre les assurés. Les modalités d’indemnisation seront les mêmes que celle du congé paternité actuel, c’est-à-dire un versement d’une indemnité journalière pour tous les salariés et les travailleurs indépendants et l’attribution d’une allocation de remplacement pour les exploitants agricoles », a expliqué la ministre. En France, les enfants prématurés représentent quelque 60 000 naissances par an.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES