Apnée du sommeil : pas de changement dans le remboursement ?

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité de la santé à la une
Toutes les actualités de la santé
Actualités santé  /  Apnée du sommeil : pas de changement dans le remboursement ?

Apnée du sommeil : pas de changement dans le remboursement ?

Cette maladie respiratoire se manifeste par des arrêts de respiration durant la nuit

L’apnée du sommeil est une maladie qui provoque des arrêts de la respiration durant la nuit, plus précisément durant le sommeil. Cette maladie a son traitement, dont la prise en charge aurait pu être modifiée si le Conseil d’Etat n’avait pas annulé cette décision. Explications.

L’apnée du sommeil, c’est quoi ?

Cette maladie respiratoire se manifeste par des arrêts de respiration durant la nuit chez la personne atteinte. Ces arrêts sont très courts (10 à 30 secondes maximum) mais répétitif durant une crise. Le risque pour le patient commence lorsque les apnées se manifestent au moins 5 fois par heure.

Les personnes à risques sont celles en surpoids, les personnes âgées ou les personnes qui ronflent de manière importante. Mais pas de panique ! tous les gros ronfleurs ne sont pas atteints d’apnée du sommeil.

Véritable enjeu de santé publique, 18 à 24 millions de personnes en Europe seraient concernées par la maladie.

Comment détecter la maladie ? Les personnes atteintes souffrent le plus souvent de fatigue au réveil, qui se manifeste au cours de la journée par la somnolence, enfin par des maux de tête plus fréquents.

Maladie respiratoire : quel remboursement pour l’apnée du sommeil ?

Aujourd’hui, la Sécurité Sociale prend en charge le traitement par PPC (machine à pression positive continue) parce qu’il s’agit d’un traitement efficace, réduisant les risques liés à cette maladie, mais aussi permettant de réduire les couts pour la Sécurité Sociale.

Un autre traitement comme les orthèses d’avancée mandibulaire (OAM) permettent tout aussi bien de traiter cette maladie. Pourtant en France, seul 5 % des patients seraient traités via cette méthode.

Or, ce traitement coûte moins cher à la Sécurité Sociale. Pour un ratio éventuel de 30 % de patients actuellement traités par PPC, l’était par OAM, ce ne serait pas moins de 150 millions d’euros d’économie pour l’Assurance Maladie.

Pourtant, des arrêtés ont été annulés par le Conseil d’Etat quant au changement de prise en charge de l’apnée du sommeil. Statu quo.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


C'est open-bar pour les remboursements ! Comme si l'état n'avait que ça comme budget à gaspiller !
Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
3

5
Ecrit par dijon21 :
Bonne mutuelle qui réponds a mes attentes. Aucun soucis de remboursement, ni de communication(...) Lire la suite >
NOTE
1

5
Ecrit par guess9 :
A fuire car impossible de résilier car non soumise à la loi chatel. aucun courrier(...) Lire la suite >