Actualités santé

Assurance maladie : les dépenses ont augmenté de 3,6 % depuis début 2018

Publié par le

Les dépenses de soins de ville en hausse de 3,6 % en sept mois

La Caisse nationale d’assurance maladie a annoncé que les dépenses de soins de ville avaient augmenté de 3,6 % depuis le début de l’année 2018. Une hausse importante qui s’explique notamment par celle des remboursements de soins médicaux et dentaires.

Des évolutions liées aux revalorisations tarifaires

Les dépenses du régime général ont très nettement augmenté au cours des sept premiers mois de l'année 2018. La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) vient de publier ses chiffres du régime général depuis le 1er janvier. On apprend notamment que les dépenses de soins de ville ont augmenté de 3,6 % sur les sept premiers mois de l'année et de 3,6 % sur une année. Parmi elles, les remboursements de soins dentaires et médicaux ont augmenté de 4,9 % entre janvier et juillet et de 5,1% sur les 12 derniers mois. Ce sont néanmoins les soins de généralistes qui ont le plus augmenté. Depuis le début de l’année, ils ont été en hausse de 6,3 %. Viennent ensuite les soins de spécialistes (+ 4,7 %) et dentaires (0,9 %). « Ces évolutions sont principalement portées par les revalorisations tarifaires mises en place à partir de mai 2017 », indique l'Assurance-maladie.

Des hausses qui ne suivent pas l’évolution de l’Ondam

Pour le reste, les versements d'indemnités journalières ont évolué de 4,6 % de janvier à juillet et de 4,4 % sur une année. Les remboursements de transports sont quant à eux en hausse de 4,1 % (3,8 % sur douze mois), et ceux des médicaments délivrés en ville de 3,7 % (2,8 %). Enfin, les soins de masso-kinésithérapie augmentent de 2,1 % (2,8 %), et ceux d’infirmiers progressent de 4,9 % (4,7 %).

Des augmentations qui, selon l’Assurance maladie, ne suivent pas l’évolution de l’Ondam. Pour rappel, l’Ondam est l’objectif national des dépenses d'assurance maladie fixé par le Parlement. Ce montant prévisionnel est divisé en six catégories :

  • Dépenses relatives aux autres modes de prise en charge ;
  • Dépenses de soins de ville ;
  • Dépenses relatives aux établissements tarifés à l’activité ;
  • Autres dépenses des établissements de santé ;
  • Contribution aux dépenses des établissements et services pour personnes handicapées ;
  • Contribution aux dépenses des établissements et services pour personnes âgées.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES