Actualités santé

Attention aux faux mails au nom de l'Assurance Maladie

Publié par le

Attention aux e-mails frauduleux, ne provenant PAS de l'Assurance Maladie

L’Assurance Maladie est un service qui concerne les plus grand nombre, il est donc parfois difficile de ne pas se sentir concerné par un e-mail annonçant un remboursement d’argent. Méfiance, l’Assurance Maladie envoie plutôt des courriers papier pour ce type de prestation.

Des emails de phishing circulent au nom de l’Assurance Maladie

Le phishing est un phénomène inquiétant qui consiste à reprendre l’identité visuelle d’une marque et d’envoyer un email avec de fausses informations en son nom, notamment pour obtenir des données personnelles des destinataires. C’est ce qu’il arrive à l’Assurance Maladie. Des assurés reçoivent de faux emails dont les objets correspondent à : « REMBOURSEMENT : DOSSIER AML-591783021 » ou « assure.ameli.fr : remboursement de 89,00 euros ». C’est une arnaque, puisqu’évidemment, il n’y aura pas de remboursement à la clé. Pire,  vous risquez de divulguer vos données personnelles (compte en banque, mot de passe, adresse, etc.) à des malfaiteurs.

Ayez des doutes, dénichez les faux mails et dénoncez…

Le meilleur moyen de ne pas se faire avoir, c’est d’être toujours en alerte sur des emails dont l’objet vous propose une somme d’argent. Globalement, aucun service digne de ce nom ne passe par un e-mail pour vous informer d’un remboursement. Les services type Assurance Maladie passe toujours pas des courriers postaux, et vous pouvez vérifier dans votre espace personnel votre situation (si vous devenez bénéficier ou non d’un remboursement par exemple).

Pour dénicher de faux emails suspects, le meilleur moyen est de regarder la nature de l’adresse email de l’expéditeur. Souvent, les fraudeurs utilisent des emails « à rallonge » ou des emails provenant de FAI de particuliers, il ne s’agit pas d’emails professionnels.

En cas, de phishing, voici les réflexes que vous devez avoir :

  • Ne pas cliquer et ouvrir les liens dans le mail
  • Signaler cet e-mail sur le site signal-spam

SI vous avez cliqué ou ouvert le mail, avec communication de vos données, le premier réflexe consiste à changer tous vos identifiants et mot de passe. De plus, il faut contacter le service victime du phishing  afin de lui permettre de bloquer les accès à votre espace personnel.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES