Actualités santé

Les pots de Nutella bientôt plus chers ?

Publié par le , Mis à jour le 07/11/2012 à 17:41

Cette nouvelle n’est pas sans rappeler la taxe instaurée sur les sodas par le gouvernement précédent ou plus récemment la bière. Cette fois, les sénateurs socialistes se penchent sur les méfaits de l’huile de palme - acides gras par excellence - au nom de la lutte contre l’obésité. L’idée ? Taxer ces produits et leurs dérivés pour inciter la baisse de leur utilisation…tout en faisant entrer de l’argent dans les caisses de la Sécu.

Lutte contre l’obésité…

La Commission des affaires sociales du Sénat vient d’adopter un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2013 qui consiste à taxer l’huile de palme de coprah ou de palmiste ainsi que les produits qui en contiennent comme le - très appréciés - Nutella.

Pour le sénateur socialiste Yves Daudigny à l’origine de ce texte, il s’agit d’inciter les fabricants à moins utiliser ces acides gras dans l’élaboration des produits alimentaires en quadruplant leur fiscalité.

Ces huiles seraient responsables en partie de la progression de l’obésité en France.

…et de l’argent dans les caisses de la Sécu !

Cet amendement entre dans le cadre du PLFSS 2013. Avec une consommation d’huile de palme estimée à 126 000 tonnes chaque année, cette nouvelle taxe à la hausse génèrerait 40 millions d’euros à destination des caisses de la Sécurité Sociale.

Les taxes sur les huiles devraient être fixées à 300 euros la tonne et  proportionnelles à la teneur en huile des produits alimentaires qui comportent ces huiles.

La cinquantaine d’amendements adoptés sera examinée le 12 novembre prochain. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES