Actualités santé

Autodiagnostic : dans 85% des cas, les Français se trompent

Publié par le

Les Français se trompent souvent de diagnostic

C’est quasiment devenu un réflexe pour beaucoup de Français. Jeter un coup d’œil à des sites Internet pour se faire un avis sur sa maladie. Une fausse bonne idée. Selon une récente étude, 85% des patients se trompent lors d’un autodiagnostic.

Les sites et forums de discussions sont une source d’anxiété

Un mal de tête, une inflammation de la gorge, une grosseur suspecte … Autant de symptômes qui poussent à visiter des sites internet avant de consulter un médecin. Résultat : avant même de rentrer dans le bureau du praticien, de nombreux Français sont persuadés d’avoir établi un diagnostic. Mais malheureusement, dans 85% des cas, le patient a faux sur toute la ligne. C’est ce que révèle une étude réalisée par la start-up indépendante 360 Medics relayée par le Parisien.

Cette enquête effectuée auprès de 300 soignants montre que réaliser un autodiagnostic n’est pas une si bonne idée : « Ils confondent le symptôme et le diagnostic » explique le docteur Battistoni dans les colonnes de l’hebdomadaire.

Pour les professionnels de santé, si Internet peut être un « bon outil », les sites et autres forums de discussion sont surtout une source d’anxiété. La preuve, dans une étude de 2018, près de 57% des requêtes laissent à penser aux internautes qu’ils pourraient être atteints d’un cancer.

Les malades plus informés qu’avant

Aujourd’hui, les contenus sur la santé pullulent sur la toile avec des malades qui sont « plus au courant qu’avant ».

Des comportements qui ont modifié la relation du médecin avec son patient. Avec un autodiagnostic, le soignant va devoir faire preuve de pédagogie : « Ce qui n’est pas idéal pour tisser, d’emblée, une relation de confiance. Parfois ils sont déçus de ressortir sans le médicament qu’ils voulaient » relate Grégoire Pigné, confondateur de 360 Medics.

Alors même si la tentation est forte, il faut plutôt privilégier un rendez-vous médical plutôt que la visite de sites web.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES