Actualités santé

Cancer du sein : un dépistage nécessaire après 75 ans

Publié par le

Le cancer du sein reste le premier cancer chez la femme en France

En France, les femmes de 75 ans et plus représentent un quart des nouveaux cas de cancer du sein. Pour inverser la tendance, les gynécologues rappellent qu’il est important de se dépister tous les deux ans même passer cet âge.

Réaliser une mammographie tous les deux ans

Avec 59 000 nouveaux cas par an, le cancer du sein reste le premier cancer chez les femmes. Selon les chiffres de l’Assurance maladie, une femme sur huit développera un cancer du sein au cours de sa vie. C’est entre 50 et 74 ans que les femmes sont les plus exposées. Plus le cancer est détecté tôt, plus la guérison est élevée. Le cancer du sein guérit 9 fois sur 10.

Si une partie de la population féminine est plus exposée, les spécialistes s’inquiètent des femmes de 75 ans et plus qui délaissent le dépistage. En effet, trop peu de femmes continuent de réaliser des examens. Même si elles ne reçoivent plus l’invitation du dépistage envoyée par l’Assurance maladie, les gynécologues rappellent la nécessité de réaliser une mammographie tous les deux ans.

La responsable de la commission sénologie du Collège national des gynécologues et obstétriciens (CNGOF) explique à l’Obs que trois idées reçues sont responsables de ce manque de contrôle de la part des personnes âgées : « puisqu’il n’y a plus de dépistage après 75 ans, c’est qu’il n’y a plus de risque », « les femmes atteintes meurent d’autres maladies avant que le cancer n’ait le temps de se développer » et « les cancers du sein de la femme âgée sont moins graves ».

Mammographie de dépistage gratuite

Aujourd’hui, les femmes de 75 ans et plus représentent un quart des nouveaux cas de cancer du sein soit 13 600 dont la moitié de décès. Avec un manque de dépistage, de nombreux cas sont détectés très tardivement. Le Collège national des gynécologues estime que 3 000 à 4 000 vies pourraient être sauvées chaque année avec un dépistage.

Actuellement, la mammographie de dépistage est complément gratuite lorsque la femme de 50 à 74 ans présente « le bon de prise en charge » avec votre courrier d’invitation. Vous n’avez rien à payer, c’est l’Assurance maladie qui réglera le radiologue.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES