Actualités santé

La cigarette électronique peut-elle être dangereuse ?

Publié par le

Il souffle comme un vent de changement dans l’industrie de la cigarette électronique. A la fin du mois de mai 2013, Marisol Touraine a reçu les résultats d’une étude s’intéressant aux dangers potentiels de l’usage de l’e-cigarette. Le document comporte des séries de recommandations qui pourraient aboutir à quelques changements dans la réglementation de la cigarette électronique.

E-cigarette, un produit populaire

Force est de constater que la cigarette électronique suscite un réel engouement auprès des consommateurs français. Ils seraient environ 500 000 de vapoteurs dans l’Hexagone et ce chiffre ne fait qu’augmenter. Face à ce constat, la ministre Marisol Touraine demande une enquête.

Il en résulte un document renfermant une vingtaine de préconisations. Parmi les plus importantes, on retrouve l’interdiction de la vente de la cigarette électronique aux mineurs ainsi que l’interdiction du « vapotage » dans les endroits fréquentés par le grand public comme les parcs. Pour sa part, l’auteur du rapport met l’accent sur le fait que la cigarette électronique pourrait ouvrir la voie vers le tabagisme dans la mesure où elle initie les utilisateurs aux effets de la nicotine.

Une réglementation plus stricte

Le document reçu par Marisol Touraine préconise donc des changements qui profiteraient au public. Ainsi, les produits utilisés pour apporter du parfum à la cigarette électronique devraient être testés et attestés comme étant sans danger. Concernant la nicotine contenue dans le produit, celle-ci devrait être de 18 mg/ml au maximum contre les 20mg/ml actuels.

Pour ce qui est de la publicité, celle-ci devrait être aussi stricte que celle portant sur le tabac. Enfin, la vente ne devrait être autorisée que pour les établissements homologués.

En marge des préconisations soumises, la question du remboursement de la cigarette électronique par une mutuelle en tant que produit de substitution nicotinique n’a pas été abordée.

Toutefois, quelques bonnes mutuelles santé prennent en charge une partie ou l’intégralité du sevrage tabagique.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES