Actualités santé

Cliniques privées : pas de grève finalement ?

Publié par le

Alors que les cliniques privées avaient appelé à la grève « totale et illimitée » à partir du 5 janvier prochain. Finalement, il n’en sera rien. Voici la raison.

Entente entre le gouvernement et les cliniques

A la menace d’une grève « totale et illimitée » de la part de la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), le gouvernement est entré en discussion avec les plaignants. Les deux parties ont trouvé un terrain d’entente puisque les cliniques ont renoncé au piquet de grève !

Selon la fédération, regroupant environ 1 000 cliniques et hôpitaux privés, le ministère de la Santé a su écouter les revendications des cliniques dans le cadre d’un « dialogue constructif », permettant ainsi l’obtention d’avancées.

Quelles avancées pour les cliniques privées ?

Le principal texte de loi qui faisait polémique correspondait à l’article 26. Ce dernier redéfinissait d’abord le concept de service public hospitalier. Avec ce texte, les cliniques n’avaient plus le droit d’assurer à la carte certaines des 14 missions du service public.

Les cliniques déploraient surtout d’être exclues d’office de ce nouveau service public hospitalier, alors même que le gouvernement créait un nouveau système de soin, autour du public.

Sans préciser pour autant la nature de ces avancées, le communiqué de presse publié par les cliniques privées annonce leur renoncement à la grève

Quoi qu’il en soit, il est toujours primordial d’opter pour une bonne mutuelle santé pour affronter les frais d’hôpitaux ou de clinique, dont les praticiens de ces établissements pratiquent largement les dépassements d’honoraires. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES