Actualités santé

Ostéoporose : comment être indemnisé ?

Publié par le

L’ostéoporose est une pathologie entraînant une fragilité excessive des os. Cette maladie s’accompagne de risques de fractures fréquentes et touche particulièrement les personnes de plus de 65 ans.

Avec une telle maladie, les dépenses engagées dans les soins sont souvent plus élevées. La souscription d’une bonne mutuelle santé peut néanmoins alléger les frais.

Les couvertures de l’assurance

L’ostéodensitométrie est un examen spécifique, utilisé pour le diagnostic de l’ostéoporose. Les personnes « à risque » doivent passer cet examen pour confirmer l’apparition de la maladie.

Le programme comprend principalement la prise de mesure de la densité osseuse. Pour ce type d’examen, le tarif conventionnel appliqué par la Sécurité Sociale est de 39,96 euros, correspondant à un remboursement de 70 %.

Le coût réel de l’opération peut cependant être plus élevé et le surplus des dépenses est de ce fait, à la charge du patient.

En souscrivant une assurance santé, il est possible de bénéficier d’une couverture complète des frais.  Néanmoins, le montant du remboursement dépend du type de contrat signé et du plafond d’indemnisation prévu.

Le traitement hormonal substitutif pris en charge

Pour prévenir l’ostéoporose, il existe également ce que l’on appelle le THS ou traitement hormonal substitutif.

Le traitement consiste à compléter l’insuffisance hormonale pour limiter les risques d’apparition de la maladie. Ainsi, l’Assurance Maladie pourra prendre en charge les frais engagés dans le traitement, avec un taux de remboursement allant de 15% à 65%.

Comme pour les autres contrats d’assurance, une franchise médicale peut être appliquée. Et peu importe le type de mutuelle que vous avez, ces frais ne sont jamais pris en charge.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES