Actualités santé

Les dangers de certaines contraceptions

Publié par le

Une récente étude britannique de l'Université de Nottingham vient de confirmer les risques de santé liés à la pilule contraceptive de 3e et 4e génération, les dernières. En jeu, des risques de thrombose veineuse, correspondant à la formation d’un caillot de sang.

Pilule de 3e et 4e génération : risque doublé

Si toutes les pilules contraceptives exposent à un risque de thrombose veineuse, les pilules de 3e et 4e générations exposeraient 2 fois plus les consommatrices à ce problème de santé.

L’étude montre également que les femmes qui prennent les pilules de 1ere et 2e génération sont doublement exposées aux risques par rapport aux femmes qui ne prennent pas la pilule.

Toutefois, inutile de s’alarmer selon les chercheurs, puisque ces derniers relativisent le risque. Pour illustrer ce danger relatif, les chercheurs rappellent qu’une femme enceinte a 10 fois plus de risques d’être victime d’une thrombose veineuse qu’une femme qui n’attend pas d’enfant.

Remboursement contraception : quelle part pour la mutuelle ?

La Sécurité Sociale ainsi que les mutuelles santé participent à la prise en charge de la pilule contraceptive.

Côté Sécu, la prise en charge concerne les pilules de 1ere et 2e génération, à hauteur de 65 % du tarif de convention. Côté complémentaire santé, elles complètent la différence, entièrement ou en partie.

En savoir plus sur le remboursement des autres moyens de contraception

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES