Actualités santé

Contraception : un nouveau scandale médical ?

Publié par le

Une pilule de 4e génération est dans le viseur de la justice. En effet, une patiente allemande de 25 ans vient de déposer une plainte contre le laboratoire Bayer en raison d’une embolie pulmonaire, apparemment liée à la prise de la pilule Yasminelle.

Les dangers des pilules de 4e génération

Après avoir été victime d’une embolie pulmonaire, entrainant un risque d'infertilité et un handicap permanent, l'empêchant d'exercer son métier, une jeune femme de 25 ans demande des dommages et intérêts au laboratoire Bayer, fabriquant de la pilule Yasminelle.

Cette pilule serait responsable de plusieurs embolies pulmonaires chez les jeunes femmes consommant cette pilule contraceptive, alors quelle vante les mérites du maintien de la ligne et d’une belle peau.

Si pour le laboratoire pharmaceutique les risques de thrombose sont moindres, Yasminelle multiplierait le risque par deux par rapport à une pilule de 2e génération.

Fin du remboursement de la pilule de 4e génération

En France, le risque lié à une d'une pilule de troisième ou quatrième génération est réellement considéré. Par conséquent, l’Assurance maladie a arrêté de rembourser ce type de contraception.

En Allemagne, la pilule est toujours prise en charge par le régime obligatoire. La jeune femme se bat d’ailleurs pour obtenir l’interdiction de la commercialisation de la pilule. Elle souhaite par ailleurs 200 000 euros de dommages et intérêts.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES