Actualités santé

Contraindre les jeunes médecins à s'installer dans les déserts médicaux : pour ou contre ?

Publié par le
Le problème des déserts médicaux est bien réel et il n’est toujours pas solutionné. La grande question est de savoir s’il faut contraindre ou non les jeunes médecins à s’installer dans ces zones sous dotées de professionnels de santé. Et là, deux partis se distinguent avec des arguments.

Ceux qui sont pour la coercition pour les déserts médicaux


Le conseil de l’Ordre des médecins s’est montré plutôt favorable à la solution de la contrainte pour favoriser l’accès aux soins, constatant l’échec évident des mesures incitatives proposées jusqu’à maintenant. Sa solution consisterait à contraindre les jeunes médecins à s’installer dans ces zones désertes (où le jeune médecin a été formé) pour une période de 5 ans, avec à la clef des aides financières pour l’aider et compenser cette contrainte.

C’est l’avis que partage également M. Perrotin, doyen des facultés de médecine, dans les colonnes du site lequotidiendumedecin.fr prônant un service public pour une période réduite à 2 ou 3 ans. Ce dernier nuance pourtant son jugement en reconnaissant que les jeunes n’ont pas à payer le prix de mesures qui auraient dû être prises des années auparavant. 

L’association de consommateurs UFC Que Choisir qui s’inquiète pour l’accès aux soins des Français prône également les mesures coercitives. Pour en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’accès aux soins : les préconisations d'UFC-Que Choisir 

Ceux qui sont contre la contrainte


Les premiers sont bien sur les premiers concernés : les jeunes médecins. A travers l’association nationale des étudiants en médecine de France (Anemf), les étudiants en médecine se tiennent vent debout contre ces mesures contraignantes. 

Epaulés par les syndicats d’internes, ces derniers se sont concertés pour émettre des solutions incitatives applicables à tous les médecins de France. Ils rejettent en bloc la notion de « service public » évoquée par le doyen des facultés de médecine.

Le mot de Mutuelle-land : autre point brûlant de l’accès aux soins, celui des dépassements d’honoraires. Les syndicats de médecins, les mutuelles santé ainsi que l’Assurance Maladie devront bientôt se concerter pour enfin trouver une solution à cet épineux problème qui dure, véritable frein à l’accès aux soins, notamment pour les Français aux budget serré. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES