Actualités santé

Covid-19 : les consultations médicales en baisse de 44%

Publié par le , Mis à jour le 26/04/2020 à 10:41

Par peur ou pour ne pas déranger, des Français renoncent aux soins en confinement

Les Français vont moins chez le médecin en cette période de confinement. Selon des chiffres de la plateforme Doctolib, les consultations chez les généralistes ont chuté de 44%. Une baisse qui est bien plus importante chez les spécialistes. 

La peur de se faire contaminer par le Covid-19

Restez chez vous. Le gouvernement ne cesse de répéter ce message aux Français. Une recommandation qui a pour but de stopper la propagation du Covid-19 et surtout de ne pas encombrer les urgences et les cabinets médicaux. Un message qui a été compris par une grande partie de la population. La preuve, les patients se rendent beaucoup moins chez leur médecin généraliste. 

Selon les chiffres de Doctolib, les consultations médicales ont chuté de 44%. Le taux s’écroule chez les spécialistes (- 71%) spécialement chez les chirurgiens-dentistes (-95%), chez les kinésithérapeutes (-96%) et les podologues (-96%). 

De son côté, l’Assurance maladie fait état d’une baisse de la fréquentation de 40% chez les généralistes et de 50% chez les spécialistes. 

D’après la plateforme de téléconsultation, cette diminution des consultations peut s’expliquer de plusieurs façons : « Un phénomène de renoncement aux soins » mais aussi par « la fermeture des cabinets des dentistes, kinés et podologues ». Interrogés par Doctolib, 35% des patients « déclarent avoir renoncé au moins une fois à consulter depuis le début de l’épidémie. Parmi les raisons, on retrouve : 

  • Une peur de se faire contaminer (38%)
  • La crainte de déranger le praticien (28%)
  • La fermeture du cabinet du médecin (17%)

Les médecins qui utilisent les services de Doctolib pourront envoyer un mail à leurs patients pour les inciter à prendre rendez-vous via la téléconsultation. 

Aujourd’hui, un praticien qui utilise la télémédecine réalise 46% de consultations de plus qu’un médecin qui n’utilise pas ce service. 

La téléconsultation remboursée par la Sécurité sociale

Depuis le 15 septembre 2018, la Sécurité sociale rembourse la téléconsultation. Pour obtenir un remboursement, le patient devait respecter le parcours de soins et surtout avoir vu le médecin dans les 12 mois précédent le rendez-vous. 

En mars dernier, Olivier Véran a décidé de simplifier la consultation à distance. Aujourd’hui, un malade peut tout à fait consulter n’importe quel médecin. 

Entre fin mars et début avril, ce sont 936.000 téléconsultations qui ont été facturées à l’Assurance maladie contre 10.000 au début du mois de mars.

Une compensation de perte de revenus pour les médecins ?

 Pour venir en aide aux professionnels de santé qui subissent une perte de revenus, Olivier Véran a annoncé l’ouverture de négociations pour permettre aux médecins, dentistes et autres podologues de bénéficier d’une compensation. 

Un accompagnement qui devrait se faire par la voie d’ordonnance. Nicolas Revel, le patron de l’Assurance maladie espère déclencher un premier acompte à la fin du mois d’avril ou début mai. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES