Actualités santé

Covid-19 : les fumeurs plus exposés à une forme sévère

Publié par le , Mis à jour le 07/04/2020 à 15:34

Les fumeurs peuvent contracter une forme grave du Covid-19

Fumer peut être un facteur aggravant du Covid-19. Selon une étude chinoise, les fumeurs ont des risques supplémentaires de développer des formes sévères de la maladie par rapport aux non-fumeurs. Les professionnels de santé préconisent un arrêt du tabac en cette période de confinement. 

Un risque de 21% de développer une forme grave chez les fumeurs 

La France commence sa 4ème semaine de confinement. Une période qui est loin d’être simple pour les fumeurs et vapoteurs qui doivent rester à la maison. Même si ces accros de la nicotine peuvent toujours acheter des cigarettes dans les bureaux de tabac, ils ne peuvent pas augmenter leur consommation. D’autant plus qu’une étude chinoise révèle que fumer est un facteur aggravant du Covid-19. 

Cette étude menée sur des malades du coronavirus dévoile que le risque de développer une forme sévère de la maladie est de 21% chez les fumeurs contre 14% pour les non-fumeurs. Par ailleurs, le risque de passage en réanimation et de décès passe de 5% à 12% pour les fumeurs par rapport aux non-fumeurs. 

Des chiffres qui sont loin d’être surprenants quand on sait que le Covid-19 peut s’attaquer aux poumons des patients. Dans sa forme grave, le malade a beaucoup de mal à respirer. 

Les fumeurs de cannabis sont aussi concernés. Même si aucune étude n’a été menée, des risques accrus sont aussi possibles pour les consommateurs de cette drogue. 

Ne pas fumer et vapoter au domicile

Pour éviter une forme sévère de la maladie, les professionnels de santé font quelques recommandations aux fumeurs. En cette période de confinement, ils préconisent d’arrêter le tabac. Pour celles et ceux qui souhaitent stopper la clope, le site « tabac-info-service.fr » propose de télécharger une application, consulter leur page Facebook ou de contacter des tabacologues. Des professionnels disponibles de 10h à 18H sauf le dimanche qui répondent aux questions des fumeurs. 

Pour les personnes qui ne pourraient pas décrocher, le Comité national contre le tabagisme (CNCT) précise qu’il ne faut pas fumer ou vapoter au domicile. Lors des sorties, le fumeur ou le vapoteur doit garder une distance « minimal de 10 mètres de toute personne et de toute habitation (…) les nuages de fumée et de vape produits sont détectés jusqu’à 10 mètres autour de l’usager. Dès lors que ces nuages sont potentiellement contagieux, une telle distance de sécurité doit être respectée ».

Les ventes de tabac en hausse de 30% en France

Depuis le début du confinement, les ventes de tabac sont en hausse de 30% dans le pays. Un boom des ventes qui n’a rien à avoir avec la consommation des fumeurs. Cette hausse est tout simplement liée à la fermeture des frontières.  

Avec la multitude des contrôles, les Français qui avaient pris l’habitude de se fournir à l’étranger doivent désormais se contenter des bureaux de tabac du pays. Une solution de repli qui permet à certains buralistes de tripler leurs ventes. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES