Actualités santé

Débat présidentielle : pas un mot sur la santé

Publié par le
De nombreux chapitres importants ont été abordés et débattus mercredi soir par les deux candidats, aux portes de l’élection présidentielle. Chômage, immigration, Europe pour ne citer que cela ont eu leur quart d’heure d’attention mais question santé : rien. Le troisième sujet le plus important pour les Français n’a pas été évoqué une seule fois par Hollande et Sarkozy.

Le candidat socialiste regrette l’absence de la santé au débat


Après plus de 3 heures de débat, le candidat socialiste a été interrogé sur ses regrets par rapport aux sujets non évoquées.
François Hollande a ainsi déclaré qu’il aurait aimé évoquer des sujets tels que le logement, le handicap et la santé.
Ce dernier sujet, particulièrement attendu, n’a en effet été évoqué qu’une seule fois, par Nicolas Sarkozy qui a ciblé sur la fonction hospitalière, pour évoquer les réductions de postes, rappelle le site lexpress.fr

La santé évoquée à travers les questions pré-débat


Malgré l’absence de la santé lors du débat présidentiel, plusieurs organismes, et notamment la Mutualité française qui regroupe 600 mutuelles santé, s’étaient directement adressés avant et après le premier tour aux prétendants à la présidence de la République. 

Voici les réponses des deux candidats qui s’affrontent au second tour, résumé sur le site de l’Argus de l’Assurance :
 
   • Assurance Maladie : pour Hollande l’équilibre passera par une révision des niches sociales tandis que côté UMP, l’équilibre passera par la maîtrise des dépenses déjà amorcée à l’aide de tous les acteurs de la santé et notamment des mutuelles.
   • Dépassements d’honoraires : le socialiste souhaite plafonner les dépassements en tenant compte des régions et des spécialités médicales, l’UMP attend une action de la part des mutuelles santé.
   • La question des réseaux entre mutuelle et professionnels de santé, François Hollande est pour, Nicolas Sarkozy leur suggère une participation financière, dénuée du concept d’ « affiliation ».
   • Pour le droit à une mutuelle santé pour tous (requête de la Mutualité française), le candidat PS souhaite que la taxe soit redéfinie selon le type de contrat complémentaire (responsable ou non) alors que le candidat UMP évoque son acte de revalorisation du plafond d’accès de l’ACS. 

La question de Mutuelle-land : et vous, auriez-vous souhaité entendre les candidats débattre sur le thème de la santé ?
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES