Actualités santé

Déclarer son médecin traitant

Publié par le

La déclaration de son médecin traitant est un procédé qui devra particulièrement se faire dans le cadre d’un parcours de soins coordonnés. Mais, quelles-sont les conditions associées à ce procédé et pourquoi un patient devra-t-il déclarer son médecin traitant?

Choix sur le médecin à déclarer et les étapes à suivre pour la déclaration

En général, aucune contrainte n’est imposée lorsqu’il est question de choisir le médecin traitant à déclarer auprès de l’Assurance maladie. Tout médecin, qu’il soit généraliste ou spécialiste, peut remplir la fonction du médecin traitant du moment qu’il soit d’accord avec la personne qui l’a choisi. On doit toutefois noter que pour un suivi optimisé de l’état de santé du patient, il est primordial de privilégier un médecin qui connait bien la personne qui fait la déclaration. À préciser également que cette dernière est nominative, c’est-à-dire qu’il est nécessaire de bien désigner un médecin précis même si le médecin choisi exerce son métier dans un cabinet de groupe. Pour déclarer son médecin traitant, il suffit simplement à l’assuré de remplir le formulaire n° S3704 (Déclaration de Choix du médecin traitant) et de l’envoyer directement sous enveloppe affranchie auprès de la caisse d’Assurance maladie. Ce formulaire peut être téléchargé sur internet ou être récupéré auprès de la caisse d’Assurance Maladie. Il faut également noter que cette déclaration peut se faire en ligne à la suite d’un consensus entre le patient et son médecin traitant.

La déclaration de son médecin traitant pour un remboursement satisfaisant

Même si elle n’est pas obligatoire, la déclaration de son médecin traitant fait partie des processus à ne pas prendre à la légère lorsqu’on aspire à un remboursement décent de ses frais de santé de la part de la Sécu mais aussi de sa mutuelle santé. Néanmoins, il faut noter que pour que ce remboursement se fasse comme il se doit, il faut que le patient respecte dans les moindres mesures ses parcours de soins. Il doit également savoir choisir une mutuelle qui rembourse au mieux ses dépenses de santé s’il désire faire un peu plus d’économie mais aussi un remboursement satisfaisant. Enfin, il faut rappeler qu’on parle de mutuelle responsable lorsqu’il s’agit d’une mutuelle qui rembourse seulement les consultations d’un médecin traitant dans le cadre d’un parcours de soins coordonnés. Ce type de mutuelle qui peut rembourser les médicaments prescrits et les actes liés aux soins pour le patient ne prend pas en charge certains frais incluant la majoration du ticket modérateur ou les dépassements honoraires.

Même si le patient n’est pas obligé de déclarer son médecin traitant auprès de l’Assurance maladie, il est toujours sage de le faire dans le but d’avoir un suivi optimisé de l’état de santé du patient.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES