Actualités santé

Les Français sont pour la limitation des dépassements d'honoraires

Publié par le , Mis à jour le 18/03/2014 à 16:42

Le sondage Ifop effectué par Deloitte démontre les besoins des Français en matière de couverture santé. Cette étude a, en effet, fait ressortir que 90 % des Français approuvent la limitation des dépassements d’honoraires.

Les Français aspirent au renouveau

Si l’on réfère à ce sondage réalisé auprès 2 000 Français, 8 sur 10 d’entres eux prévoient une augmentation de leurs dépenses santé. Toutefois, ils jugent cette augmentation injustifiée.

Ce sondage qui date du 4 mars a ressorti une seule et unique idée : l’aspiration d’une rénovation du système de santé français.

Limiter les des dépassements d'honoraires est donc vu par les Français comme une bonne perspective pour avancer. Sur 10 personnes interrogées, 6 trouvent que cette limitation est plus nécessaire et le reste pense que c’est nécessaire sans être une priorité. Les Français souhaitent que les professionnels de santé se repartissent de façon opérante dans tout le territoire français. À rappeler que cette dernière figure parmi les solutions proposées par la ministre de la santé, Marisol Touraine, pour faire face mais surtout pour lutter contre la désertification médicale. La moitié de ces Français sont prêts à acquitter de quelques euros en plus si des réseaux de professionnels santé, avec des coûts nettement profitables, étaient créés.

La coordination des acteurs et l’e-santé

Les Français pointent surtout du doigt le manque de coordination des acteurs. Toutefois, la ministre prévoit déjà une refonte du parcours santé pour y remédier. Or, la population pense que l’e-santé serait le meilleur moyen pour y faire face. Cela implique donc un dossier médical numérique pour chaque assuré. Approuvé et sollicité, l’e-santé inquiète tout de même certains notamment en matière de sécurité et de confidentialité des informations concernant chaque personne. La mise en place de l’e-santé devra donc contribuer à faire progresser l'Assurance Maladie.

Il est donc clair que beaucoup de points sont à revoir dans le fonctionnement du système de santé français. En attendant les projets de loi pour mettre en place ces solutions proposées et ceux déjà adoptés, les Français devront tout de même compter sur un contrat de mutuelle santé pas chère pour les aider à faire face aux dépenses santé en hausse. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES