Actualités santé

Les dépassements d'honoraires abusifs pourrait-être sanctionnés par l'assurance maladie

Publié par le

Face à des dépassements d’honoraires de plus en plus élevés, l’assurance maladie décide d’être plus stricte dans les conventions. L’organisme impose aux pratiquants de réduire les tarifs qui s’éloignent trop des prix de la Sécurité Sociale. A ce jour, 500 lettres de mise en garde ont été envoyées. Face à cette situation, certains spécialistes prennent cependant la parole pour se défendre.

500 médecins menacés

Tel un rappel à l’ordre, l’assurance maladie décide de prévenir les médecins contre les dépassements d’honoraires abusifs.  500 pratiquants ont ainsi reçu une mise en garde de la part de l’organisme, indiquant une menace de sanction si aucun changement de tarifs n’est effectué dans un laps de temps limité. Une commission paritaire régionale sera tenue entre les mois d’octobre et décembre pour étudier les dossiers des médecins concernés. Ces derniers sont ceux qui appliquent des tarifs 2,5 fois plus chers que ceux de la Sécurité Sociale. L’avertissement concerne toutes spécialités confondues, dont des gynécologues, des ophtalmologues, des chirurgiens ainsi que des généralistes. Selon les informations recueillies, la région de l’Ile-de-France est la plus touchée par ce phénomène de dépassement d’honoraires.

Les spécialistes se défendent

« L’assurance maladie fait fausse route », telle est l’avis du président de l’union des chirurgiens de France, Philippe Cuq sur la question des dépassements d’honoraires abusifs. Interrogé sur RTL, l’expert avance que la situation n’est pas toujours le même en fonction des spécialités. L’assurance maladie ne semble pourtant pas offrir le choix aux pratiquants et un non-respect des règles pourraient aboutir à une perte de conventionnement. Sans prise en charge, les malades préféreront alors changer de cabinet pour être couverts. Les politiques tarifaires des médecins devront ainsi être modifiées dans les semaines qui viennent, au risque de perdre gros.

De ce fait, pour obtenir une meilleure indemnisation de vos consultations, que ce soit auprès d’un généraliste ou d’un spécialiste, la souscription d’une bonne mutuelle santé est de mise. En fonction de la formule que vous choisirez, les remboursements que vous percevrez seront variables. A vous de choisir l’offre qui vous convient.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES