Le sort des dépassements d'honoraires excessifs

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité de la santé à la une
Toutes les actualités de la santé
Actualités santé  /  Dépassements d'honoraires excessifs : certains médecins pratiquants rappelés à l'ordre

Dépassements d'honoraires excessifs : certains médecins pratiquants rappelés à l'ordre

Quand les tarifs de la santé s'envolent

La mise en garde par la Sécu contre des centaines de médecins qui  ont joui des dépassements d’honoraires excessifs a défrayé la chronique. À s’en tenir à la teneur de la situation, des sanctions provenant de la Sécu pourraient s’en suivre.

Une plainte grandissante contre des médecins abusant le dépassement d’honoraires

Un nombre grandissant de patients ont monté le ton contre les médecins qui pratiquent des dépassements d’honoraires excessifs. Il est tout à fait normal que les médecins jouissent du droit de pratiquer des dépassements d’honoraires, mais lorsque ceux-ci deviennent excessifs voire abusifs les patients s’en mêlent. Plus précisément, la moyenne des tarifs, supérieure à 2,5 fois le tarif de la Sécurité sociale est jugée abusive. Selon l’enquête menée à l’initiative de la Sécu, plus de 500 médecins sont concernés par la mise en garde de la Sécu. Parmi les médecins impliqués figurent 105 médecins à exercice particulier, 101 chirurgiens, 77 généralistes, 69 gynécologues et 49 ophtalmologues. On note également que plus de la moitié exercent leur métier en Ile-de-France, notamment à Paris. Ainsi les médecins sont-ils rappelés à l'ordre et  doivent modérer les tarifs rapidement. Et pour les encourager à diminuer leurs tarifs, un contrat d'accès aux soins, avec des avantages financiers, a été déjà avancé.

Remboursement des dépassements d’honoraires : peut-on compter sur les mutuelles ?

Si ce sont les médecins spécialistes qui sont souvent les cibles des critiques lorsqu’il s’agit des dépassements d’honoraires, certains médecins pratiquants sont aussi maintenant inclus dans le coup. Toutefois, il faut souligner que la caisse de l’Assurance maladie ne rembourse jamais ces dépassements. Un patient qui aspire à recevoir des remboursements des dépenses en excès pour les soins comme le ticket modérateur ou encore le dépassement d'honoraire aura donc intérêt à souscrire une bonne mutuelle. À noter que ces dépenses en excès peuvent constituer un réel fardeau financier pour le patient, surtout lorsqu’elles s’accumulent, d’où l’intérêt d’adhérer à une mutuelle. Il est seulement à préciser que pour pouvoir jouir d’un bon remboursement, le recours à un comparateur de mutuelles santé est la meilleure solution pour trouver la mutuelle qui peut correspondre à ses besoins.

En espérant que les médecins pratiquant le dépassement d’honoraires reviennent à l’ordre, il n’y a rien de plus prudent que de souscrire une mutuelle et pour opter pour une mutuelle conforme à son budget, le mieux est de recourir à un comparateur de mutuelles en ligne.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par GERALD :
Service client, minable, pitoyable, personne ne décroche au téléphone , personne(...) Lire la suite >
NOTE
1

5
Ecrit par Clément :
A EVITER de toute urgence, Santiane vous promet de belle chose mais si vous devez(...) Lire la suite >