Dépassements d'honoraires : un médecin qui défend les libéraux

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité de la santé à la une
Toutes les actualités de la santé
Actualités santé  /  Dépassements d'honoraires : un médecin qui défend les libéraux

Dépassements d'honoraires : un médecin qui défend les libéraux

Faut-il relativiser les dépassements d'honoraires

La publication d’une enquête par le magazine consumériste « 60 millions de consommateurs » qui dénonce des dépassements d’honoraires abusifs pratiqués dans les hôpitaux publics a poussé le secteur hospitalier et certains médecins relativisent ces dépassements.


Des dépassements abusifs « marginaux »


Suite à la publication d’une enquête dénonçant les tarifs abusifs pratiqués par les médecins libéraux au sein des hôpitaux publics, des médecins se sont montés contre ce reproche.


Le chirurgien Philippe Cuq qui témoigne dans le quotidien Le Parisien, il faut relativiser ces données. Selon lui « les tarifs abusifs sont très marginaux » et ne s’appliquent qu'à certains professeurs reconnus. Pour ce chirurgien, chacun est libre de consulter des médecins ne pratiquant pas de tels dépassements.

Selon lui le véritable problème réside dans la rémunération des médecins. Alors que les charges ne cessent d’augmenter, les tarifs de la Sécurité Sociale stagnent quasiment. Les dépassements d’honoraires représentent alors un complément de salaire.

La Fédération Hospitalière de France dément


Même discours de la FHF qui « condamne fermement les excès révélés par l'article de presse »

Pour la Fédération qui s’appuie sur les chiffres, 4 500 médecins pratiquent une activité libérale dans les hôpitaux publics, dont 3 000 en secteur 1 (sans dépassement). La FHF marginalise donc également le phénomène.

Certains médecins du secteur 2 semblent donc se servir du flou lexical de l’expression « tact et mesure ». Comme personne ne définit clairement à partir de quel tarif l’abus commence, il n’y a donc jamais d’abus. 

Un phénomène qui sera peut-être freiné par l’Assurance Maladie qui a proposé de dénoncer ces tarifs abusifs auprès de l’Ordre des médecins. Relire notre article On ne rigole plus avec les dépassements d'honoraires
Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
2 réactions


Bonjour pouvez vous me dire si c est normal que je paye 50 euros pour une consultation avec un médecin agréé pour un certificat médical car mon enfant a été victime deviolence par sa maitresse. Le médecin ma fait payer 50 dtpjp en espèce malgré la cmu il ma dit que la sécurité sociale ne remboursait rien pour cet acte . Merci de m éclairer

Bonjour,

Pourriez-vous nous donner plus de précisions SVP ?
Quel jour de la semaine avez-vous consulté ce médecin ?
Qu'entendez-vous par "médecin agréé" ? Un médecin habilité à établir des certificats médicaux (un peu comme le médecin du travail ?) 
Étiez-vous dans le parcours de soins habituel, êtes-vous passé par votre médecin traitant pour le consulter ? Car les remboursements de la CMU se font en général dans le cadre du parcours de soins. 

Merci
Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par Alicedsbx :
Nous attendons toujours le remboursement de frais datant du mois de juillet 2016.(...) Lire la suite >
NOTE
1

5
Ecrit par halte-aux-nuls :
ayant bénéficier du portage salarial j'attendais un courrier m'informant de la fin(...) Lire la suite >