Actualités santé

Dépression : les filles plus fragiles que les garçons face aux réseaux sociaux

Publié par le , Mis à jour le 11/01/2019 à 09:49

Les filles plus sensibles sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent provoquer des dépressions chez les filles. Selon une étude anglaise, les adolescentes qui passeraient plus de 5 heures par jour sur Facebook, Instagram ou encore Twitter auraient tendance à développer des symptômes de dépressifs.

50% des filles présentent des signes de dépression

Les réseaux sociaux font partie du quotidien de nos adolescents. Si au premier abord, ils semblent inoffensifs, ils ont un impact sur leur santé. Selon une étude anglaise, les jeunes qui passeraient au moins 5 heures par jour sur les réseaux sociaux auraient une tendance à développer des symptômes dépressifs. Un constat particulièrement observé chez les jeunes filles. Dès 14 ans, les filles accrocs à Facebook, Twitter ou encore Instagram seraient plus fragiles que les garçons. Elles seraient 50% à présenter des signes de dépression contre 35% des garçons. Mais comment peut-on arriver à des chiffres si élevés ? Tout d’abord, les adolescentes sont de plus grandes consommatrices. Elles sont près de la moitié à passer plus de 3 heures par jour sur les réseaux sociaux alors que le taux atteint un peu plus de 20% chez les garçons.

Pas plus de 30 minutes par jour

Par ailleurs, l’étude démontre que les jeunes filles qui sont susceptibles de tomber dans la dépression ont d’une manière générale une faible estime d’elles-mêmes et n’aime pas leur physique. Une omniprésence sur Internet qui a également un impact sur le sommeil. Une grande majorité ne dort pas plus de 7 heures soit une heure de moins que ce qui est conseillé. Les experts encouragent les parents à communiquer avec leurs enfants et surtout à les inciter à lâcher le portable. Un véritable défi pour des jeunes qui sont accrochés à leur smartphone. Idéalement, il est conseillé de ne pas rester sur les réseaux sociaux plus de 30 minutes par jour.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES