Actualités santé

Des chercheurs élaborent une pilule à prendre une fois par mois

Publié par le , Mis à jour le 06/12/2019 à 14:55

Des chercheurs américains ont conçu une pilule révolutionnaire

Et si la prise de la pilule était bientôt un lointain souvenir ? Des chercheurs américains sont entrain de travailler sur un contraceptif révolutionnaire. Si l’élaboration de ce médicament venait à se concrétiser, les femmes pourraient être protégées avec seulement une prise.

Des essais sur les humains pas avant 2021

Mettre une alarme, placer la plaquette dans un endroit stratégique de la maison… Chaque femme a sa petite astuce pour ne pas oublier sa pilule. Seulement voilà, il n’est pas rare de « zapper » ce rendez-vous quotidien. Un oubli qui peut déboucher sur une grossesse.

Pour simplifier la vie de la gente féminine, des chercheurs américains sont entrain de travailler sur un comprimé révolutionnaire. Une pilule à prendre une seule fois par mois. Mais comment fonctionne ce médicament ? Les médecins ont réussi à combiner dans un seul et même médicament trois semaines de produits. C’est grâce à sa forme en étoile que les effets de la pilule se propagent petit à petit dans  le corps de la patiente.

Pour le moment, la pilule a été testée in vivo et in vitro sur des porcs. Des radios effectuées sur des animaux confirment que le médicament est resté intact dans l’organisme des animaux. 

Les femmes devront toutefois s’armer de patience avant de tester cette pilule qui, dans le meilleur des cas, pourrait être mis sur le marché dans les cinq prochaines années. En effet, des essais sur les humains ne seraient pas prévus avant 2021. Un temps nécessaire pour « optimiser les matériaux nécessaires au maintien de la forme posologique pour la période désirée et la libération complète des hormones dans le délai prescrit » explique l’un des auteurs de l’étude dont les propos ont été relayés par le site Doctissimo. 

Quels sont les remboursements d’un contraceptif ?

En attendant de savoir si cette pilule arrivera en France, vous pouvez vous protéger grâce à des contraceptions remboursées par la Sécurité sociale. Cela concerne certaines pilules contraceptives, des stérilets, des dispositifs intra-utérins ou encore des diaphragmes. Des dispositifs qui sont généralement remboursés à hauteur de 65% par l’Assurance maladie après une prescription médicale.

Pour les jeunes filles de moins de 15 ans, la contraception est gratuite. Désormais, les adolescentes sont dispensées d’avancer des frais avec une facilité d’accès à la contraception. Concrètement, une mineure peut consulter une fois par an un  gynécologue, un médecin ou encore une sage-femme afin d’obtenir une prescription ou se voir délivrer des examens biologiques. Elle peut aussi obtenir des actes qui peuvent amener à la pose, au changement ou au retrait d’un contraceptif.

La contraception masculine bientôt sur le marché

En matière de contraception, les hommes pourront d’ici peu avoir leur propre protection. Une injection contraceptive masculine pourrait être proposée dès 2020. Ce sont des chercheurs indiens qui ont annoncé avoir élaboré ce médicament capable de bloquer les canaux par lesquels passent les spermatozoïdes. Un homme pourrait ainsi obtenir une protection de 13 ans.

Cette procédure qui est développée depuis 1970 est totalement réversible et sans le moindre effet secondaire. Selon les chercheurs, « le produit est prêt » et il manque plus que le feu vert du contrôleur général du médicament.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES