Actualités santé

Doctolib lance la téléconsultation en ligne

Publié par le

La téléconsultation nécessite de connaître son médecin

C’est nouveau. La célèbre plateforme Doctolib lance la téléconsultation en ligne. Pour le moment, ce service concerne principalement la région Ile-de-France mais devrait s’étendre « d’ici quelques mois » à l’ensemble de la France.

Les médecins devront débourser 79 euros par mois

Le leader de la prise de rendez-vous médicaux en ligne qui compte 70 000 professionnels de santé se lance dans la téléconsultation. Pour le moment, ce nouveau service concerne principalement les généralistes et les habitants d’Ile-de-France. Cependant, l’application devrait ouvrir la téléconsultation aux spécialistes et à l’ensemble des patients « d’ici quelques mois ». Pour disposer de ce nouveau service, les praticiens devront débourser 79 euros par mois. Moyennant cette somme, les médecins pourront disposer d’un outil sécurisé pour dialoguer avec leurs patients, obtenir un télépaiement et envoyer des feuilles de soins. Les patients devront eux, avoir un smartphone, seul outil permettant d’accéder à la téléconsultation de Doctolib.

La téléconsultation remboursée depuis septembre 2018

Depuis le 15 septembre 2018, l’Assurance maladie rembourse la téléconsultation. L’objectif est d’empêcher des patients de renoncer à soins à cause de délais parfois trop longs. En 2012, il fallait 13 jours en moyenne pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste. Il faut désormais 60 jours pour décrocher une consultation.

En pratique, tous les patients peuvent bénéficier d’une téléconsultation. Cependant, pour pouvoir être remboursé par l’Assurance maladie, le malade doit connaître le médecin. La téléconsultation ne peut être réalisée que par un praticien qui a déjà vu au moins une fois le patient en consultation physique lors des douze derniers mois.

Des exceptions peuvent être réalisées pour les mineurs de moins de 16 ans, les patients qui n’ont pas encore déclaré de médecin traitant, pour certaines spécialisations comme la gynécologie, la pédiatrie ou encore les urgences.
Sachez que le remboursement d’une téléconsultation est exactement le même que pour une consultation traditionnelle. L’Assurance maladie rembourse 70% du tarif et le reste revient à la charge de la complémentaire santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES