Actualités santé

Explosion des téléconsultations en cette période de confinement

Publié par le , Mis à jour le 02/04/2020 à 17:18

La téléconsultation explose en France

Avec le confinement et les conseils du gouvernement, la téléconsultation connaît aujourd’hui un grand succès. La preuve : en mars dernier, près de 500 000 consultations ont été effectuées à distance en une semaine. Du jamais vu pour la télémédecine.

Des consultations multipliées par 100 pour Doctolib

C’est une directive du gouvernement. Pour ne pas encombrer les urgences et les cabinets médicaux, les Français sont invités à faire de la téléconsultation. Début mars, Olivier Véran, le ministre de la santé annonce l’assouplissement des modalités. Désormais, un patient n’a pas besoin d’avoir vu le médecin dans les 12 mois précédent le rendez-vous. Il peut désormais se connecter sur une plateforme spécialisée et consulter le premier praticien disponible.

Des assouplissements et un confinement qui ont permis un boom des téléconsultations. Interviewé par le Parisien, Stanislas  Niox-Château, le président de Doctolib explique «  que le nombre de consultation sur Doctolib a été multiplié par 100 ». 

D’ailleurs, le leader français de la téléconsultation a annoncé mettre son service gratuitement à disposition des médecins pendant toute la durée de l’épidémie : « On prend tout en charge : les coûts d’équipement,  de formation, de gestion  de ce service ». 

Normalement, les médecins doivent s’acquitter d’un forfait mensuel de 79 euros. Les médecins déjà inscrits sur la plateforme ont été remboursés. 

Mais récemment, une polémique sur Doctolib a fait surface. Certains médecins ont accusé la plateforme de profiter du confinement pour facturer des frais supplémentaires. Selon eux, le portail prélève 1% au titre des frais bancaires. De son côté, la plateforme indique payer les consultations des médecins toutes les semaines au lieu de tous les mois et que les commissions ont été négociées à hauteur de 1,5%.

500 000 de téléconsultations réalisée en une semaine

Selon les estimations de l’Assurance maladie qui rembourse à 100% ce rendez-vous, près de 500 000  téléconsultations ont été réalisées sur la semaine du 23 au 29 mars 2020. Du jamais vu pour cette pratique qui est remboursée par la Sécurité sociale depuis septembre 2018. Si l’on compare ce chiffre à la semaine précédente, ce chiffre est six fois plus élevé. Aujourd’hui, c’est 1 médecin sur 3 qui utilise cet outil. 

L’Assurance maladie estime que  "la téléconsultation s’est installée auprès des médecins libéraux comme une modalité pertinente de prise en charge des patients". Dans 81% des cas, les patients ont consulté leur médecin traitant.

Il est aussi important  de noter que la téléconsultation est de plus en plus utilisée en tiers payant. Ce sont d’ailleurs 75% des facturations qui ont été effectuées pendant la semaine du 23 mars. Elles n’étaient que 40% les précédentes semaines. 

Convocation du médecin pour un rendez-vous médical

Les personnes confinées qui ne peuvent pas faire de télémédecine et qui souhaitent se rendre dans un cabinet médical doivent impérativement avoir une convocation de leur médecin.

Un document à joindre avec l’attestation de déplacement dérogatoire. Sans ces deux documents, la personne qui se fera contrôlée pour écoper d’une amende de 135 euros qui pourra bondir à 200 euros en cas de récidive. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES