Fin de l'obligation d'adhérer à un ordre professionnel ?

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité de la santé à la une
Toutes les actualités de la santé
Actualités santé  /  Fin de l'obligation d'adhérer à un ordre professionnel ?

Fin de l'obligation d'adhérer à un ordre professionnel ?

Fin de la contrainte d'adhérer à un ordre

Actuellement, les professionnels de santé sont contraints d’adhérer à un ordre professionnel (Ordre des médecins, des pharmaciens, etc.). La ministre Marisol Touraine a déclaré vouloir « engager rapidement des modifications législatives sur l'obligation d'adhérer » à ces ordres. Une nouvelle qui réjouit les syndicats des professions de santé.


Des Ordres, pour quoi faire ?


Ordre national des pharmaciens, Ordre national des médecins, et il en va ainsi pour chaque spécialité de santé. Quel rôle jouent les ordres professionnels ?

Ces institutions ont été mises en place pour regrouper les professionnels de santé selon leur spécialité. Chaque professionnel est dans l’obligation d’adhérer à son propre ordre.

Plusieurs missions leur sont attribuées, comme assureur le respect des devoirs professionnels, assurer l’honneur et l’indépendance de la profession, veiller à la compétence des professionnels, lit-on entre autre sur le site de l’Ordre des pharmaciens.

Les ordres sont également les représentants du métier et des professionnels l’exerçant auprès des autorités publiques. 

Or, la ministre de la Santé souhaite mettre fin à l’obligation d’adhérer à ces ordres dont les règles de certains sont contestées en termes de déontologie (menaces, pression pour forcer les professionnels à adhérer).

Une déclaration de la ministre qui a réjoui l’ensemble des syndicats des métiers de la santé qui demandent une action rapide, notamment pour les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes et les pédicures-podologues. 

Les médecins non concernés


En revanche, les médecins ne seraient pas concernés par cette réforme, selon le site lequotidiendumedecin.fr. L’ordre des médecins est une institution créée depuis de nombreuses années, or seuls les ordres nouvellement créés devraient être exposés à la volonté de la ministre de la Santé. 

Le mot de Mutuelle-land : cette réforme n’aura aucune conséquence pour les patients qui continueront à être pris en charge par la Sécurité Sociale et les mutuelles santé de la même manière !

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par nadia.sanna@hotmail.fr :
mutuel a banir, prix a l'année trés élever je payer environ 3500e par an soit 300(...) Lire la suite >
NOTE
1

5
Ecrit par Anais42000 :
Inacceptable ! Reçue la moitier de mes remboursements , impossible de savoir les(...) Lire la suite >