Actualités santé

Frais de santé : c'est la galère en Europe !

Publié par le , Mis à jour le 15/12/2011 à 12:56
L’on entend parler d’économies des organismes de santé en raison de dettes dont le creux atteint parfois des sommets (!), notamment en France. Mais il n’y a pas que chez nous que le secteur de la santé se porte mal face à la crise, les Belges sont également touchés par le problème.

La France, la santé et les tarifs trop élevés !


Dans le contexte de rigueur actuel, le secteur de la santé est particulièrement mis à contribution en France.
La Sécurité Sociale a trop tiré sur son déficit et a atteint un seuil phénoménal. Moralité, il faut remettre les choses en ordre. Et pour se faire, il va falloir réaliser des économies et prendre de l’argent où il y en a (ou pas.)

La politique française s’articule donc autour de mesures restrictives : déremboursements (ce qui a pour conséquence d’influer sur le budget des Français qui paieront plus les traitements déremboursés), taxe sur les contrats de mutuelle santé (ce qui a pour conséquence d’influer sur le budget des Français qui paieront plus leur mutuelle), etc.
Bref, la politique de rigueur du gouvernement influe, quoi qu’il en dise, sur les Français.

Les Belges également victimes de la rigueur


Non loin de la France, juste de l’autre côté de la frontière, la Belgique est tout autant concernée par les problématiques de la crise. Et son système de santé également : il doit réaliser 2,3 milliards d’économies.

Le budget du système de santé belge est, comme en France, mis à mal par la situation économique actuelle. Ce sont les mutuelles et les médecins qui ont voté hier le budget des soins de santé pour l’année 2012.

Si le gouvernement belge affirme que le patient ne sera pas victime des restrictions budgétaires, certains professionnels de santé affirment qu’ils seront dans l’obligation de répercuter les économies sur le budget santé des patients.

Les Belges sont notamment descendus dans la rue afin de protester contre une politique de rigueur aveugle, prenant exemple sur les manifestations grecques, anglaises et portugaises. La France a attendu le 13 décembre pour organiser une journée contre l'austérité.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES