Actualités santé

Frelon asiatique, moustique tigre : attention à ces insectes nuisibles

Publié par le

Faites attention aux frelons asiatiques

Frelons asiatiques, moustiques tigres et chenilles processionnaires : ils sont petits, partout mais surtout nuisibles. Qui sont ces insectes, en quoi sont-ils dangereux ? Focus sur ces petites bêtes qui ne vous veulent pas du bien.

Le frelon asiatique : un venin neurotoxique

L’été rime avec soleil, repas en extérieur mais aussi insectes. S’ils sont pour la plupart nécessaires à notre écosystème, certains sont dangereux. Parmi eux, les frelons asiatiques, moustiques tigres et chenilles processionnaires sont de véritables nuisibles. Arrivé en France en 2004, le frelon asiatique, ou Vespa velutina, est originaire d’Asie. Plus petit qu’un frelon européen, plus long qu’une guêpe ou une abeille, cet insecte est présent dans tout l’Hexagone. Outre le fait d’être un tueur d’abeilles, le frelon asiatique est dangereux pour l’homme. Son venin neurotoxique peut en effet provoquer des réactions allergiques, et dans certains cas la mort. A la moindre piqure, il est nécessaire d’appeler le centre antipoison le plus proche ou les pompiers. En attendant, vous pouvez également appliquer des glaçons après avoir désinfecté.

Le moustique tigre : vecteur de la dengue, zika ou du chikungunya

Egalement arrivé en France en 2004 en provenance d’Asie, le moustique tigre (ou Aedes albopictus) est implanté dans 42 départements. A contrario des moustiques traditionnels, les moustiques tigres peuvent piquer toute la journée. Mais au-delà de la gêne occasionnée, ces petits insectes transportent plusieurs maladies. Ils peuvent ainsi transmettre la dengue, zika ou le chikungunya. Une surveillance visant à détecter l’implantation et l’activité du moustique est réalisée sur l’ensemble des régions. Identifiable à ses rayures noires et blanches présentes sur le corps, le moustique tigre fait également l’objet d’une veille citoyenne. Les autorités demandent à toutes personnes ayant aperçu des moustiques tigres dans sa commune de faire un signalement. Pour ce qui est gestes à adopter contre ce nuisible, il est conseillé de supprimer les eaux stagnantes et nettoyer votre jardin.

La chenille processionnaire : des poils urticants

Dernier nuisible évoqué, la chenille processionnaire. Ces larves de papillons nocturnes, qui se déplacent en file indienne, sont nuisibles pour l’homme, les animaux et l’environnement. La chenille processionnaire possède des poils urticants très allergènes. Ces derniers peuvent provoquer de violentes réactions chez l’homme et chez les animaux domestiques. Pour éviter leur prolifération, l'Agence régionale de santé (ARS) recommande de ne pas fréquenter des zones à proximité de pins infestés. EN cas de contact avec une chenille processionnaire, il est conseillé de se laver à l’eau tiède, et de laver ses vêtements à plus de 60°C. Lors de réactions violentes, consultez un médecin ou les urgences. Vous pouvez également appeler le centre antipoison le plus proche.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES