Actualités santé

Généralisation du tiers payant, certains médecins « pour »

Publié par le

Le gouvernement souhaite instaurer la généralisation du tiers payant, afin de favoriser l’accès aux soins. Une idée qui n’est pas perçue d’un bon œil par le corps médical. Mais tous les médecins ne s’y opposent pas.

La jeune génération de médecin, « pour »

Alors que les médecins se sont mis en grève pour manifester leur désaccord quant à l’instauration de la généralisation du tiers payant, certains médecins se sont montrés plus ouverts à la question de l’avance de frais.

Il s’agit notamment des jeunes médecins, qui sont représentés par le syndicat Regroupement Autonome des Généralistes, Jeunes Installés et Remplaçants (ReAGJIR).

Ces derniers déclarent ne pas être favorables à la grève pour ne pas « prendre en otage les patients » et ne pas léser les remplaçants.

« Pour » le tiers payant à conditions

Les jeunes médecins qui se déclarent pour la Loi de santé réclament tout de même des garanties.

Ces derniers, conscients des enjeux financiers et chronophages de cette mise en place, souhaitent pour être complètement en accord avec la généralisation du tiers payant, bénéficier d’un interlocuteur unique, que la remboursement de l’avance des frais leur parvienne en 5 jours, que les patients leur présentent une Carte Vitale à jour, et refuse toute éventuelle franchise.

La généralisation du tiers payant c’est quoi ?

Afin d’enrayer le renoncement aux soins, le gouvernement souhaite généraliser le tiers payant.

En effet, ce système qui évite déjà aux patients d’avancer les frais de santé dans certains cas (en pharmacie et à l’hôpital) ainsi que pour les plus démunis, devrait être élargi à la quasi-totalité des dépenses de santé (notamment lors des consultations médicales).

Si l’idée est de diminuer le renoncement aux soins, les médecins se montrent particulièrement réticents, notamment sur la notion systématisation du système. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES