Actualités santé

L'automédication est en hausse

Publié par le , Mis à jour le 02/02/2015 à 09:41

L’automédication est une pratique qui peut avoir des conséquences dangereuses sur votre santé. Hélas, depuis le début de la grève des professionnels de santé, les Français n’ont parfois pas eu d’autre choix que de se soigner eux-mêmes faute de médecins. Une méthode hasardeuse fortement déconseillée.

Quand les Français s’improvisent médecins

Pendant que les médecins manifestent leur mécontentement envers le projet de loi Santé imaginé par Marisol Touraine, les Français qui tombent malades en plein milieu de l’hiver ont pris la décision de pratiquer l’automédication. En effet, de plus en plus de patients n’hésitent plus à se rendre directement chez le pharmacien afin d’acheter les médicaments qu’ils jugent approprié à leur situation de santé.

Au cours du mois de décembre 2014, la grève des médecins a donc entraîné une augmentation de 8,2 millions du chiffre d’affaires des pharmaciens portant ainsi le secteur de l’automédication à hauteur de 224 millions d'euros. Un résultat surprenant qui se révèle être le meilleur chiffre d’affaires enregistré depuis 10 ans comme le souligne l’Association française de l'industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (AFIPA).

Un phénomène qui profite aux pharmaciens

Chaque année, l’AFIPA révèle son baromètre des médicaments et des compléments alimentaires que l’on peut consommer en automédication et surtout en toute sécurité. Cette fois-ci l’association a également profité de l’occasion pour révéler les données liées à cette pratique. On constate donc qu’en 2013, l’automédication était en baisse. En revanche, en 2014, le marché a gagné 0,8 % de volume ajouté à 2,1 % de valeur, des chiffres records. Selon le président de l’AFIPA, Pascal Brossard, cette méthode permet de valoriser le rôle du pharmacien dans notre société. Fort de constat, il tient d’ailleurs à rappeler que «l’on s’adresse aux pharmaciens pour les pathologies bénignes, aux médecins généralistes pour les pathologies plus graves et aux Urgences pour les urgences».

Toutefois, d’après le Dr Luc Duquesnel, président de la branche généraliste du CSMF , l’automédication reste risquée. Car, contrairement à un médecin généraliste votre pharmacien ne connaît pas votre dossier médical dans les détails. Le doliprane, les médicaments contre le rhume et la toux font partie des médicaments sans ordonnance les plus achetés en décembre 2014.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES