Actualités santé

Grippe : la vaccination sera possible dès l'automne en pharmacie

Publié par le , Mis à jour le 30/04/2019 à 11:48

Le vaccin est remboursé à 100% pour les personnes à risque

Dès le mois d’octobre 2019, les pharmaciens vont pouvoir vacciner contre la grippe. Une nouvelle prérogative qui a deux objectifs : faciliter le parcours de soins et renforcer la couverture vaccinale en France.  

La vaccination commencera dès octobre 2019

Après deux années d’expérimentation, les pharmaciens viennent d’obtenir le feu vert pour vacciner contre la grippe. Mesure phare du Plan Priorité Prévention, cette généralisation sera effective dès l’automne 2019. Durant la saison 2018-2019, quatre régions (Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie ainsi que Auvergne-Rhône-Alpes) ont pu expérimenter la vaccination dans les officines. Au total, ce sont près d’un million de Français qui ont été vaccinés par leur pharmacien.

Le ministère de la santé indique que « les pharmaciens pourront donc commencer les vaccinations dès le mois d’octobre ». Au préalable, ils devront valider une formation théorique et pratique. Par ailleurs, l’officine devra aussi s’adapter à cette nouvelle activité.

Cette prérogative accordée aux pharmaciens a deux objectifs : faciliter le parcours de soins et renforcer la couverture vaccinale.

Un vaccin 100% pour les personnes à risque

Cette année, la grippe a été responsable de 9900 décès. La grande majorité des victimes sont des personnes âgées de 75 ans et plus. Le vaccin est d'ailleurs remboursé à 100% pour les personnes à risque pour lesquelles la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée (les plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes obèses ou encore les malades chroniques).

Un vaccin recommandé qui, cette année, a eu « une efficacité modérée » alors même que son prix a considérablement augmenté. En effet, son tarif est passé 6,20 euros à 10,11 euros en 2018. Une hausse qui s’explique par le fait que la nouvelle version contenait 4 souches vaccinales contre 3 l’année précédente : « le virus de la grippe est en constante évolution et c'est la raison pour laquelle nous avons une réunion deux fois par an à l'OMS pour obtenir la photographie la plus récente des virus en circulation" explique Jackie Katz, conseillière de l'OMS.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES