Actualités santé

L'accès financier aux soins toujours difficile pour certains Français

Publié par le
25 vues 1 réaction Note

30 % des Français renoncent à se soigner faute d'argent

En France, 3 personnes sur 10 renoncent à se soigner pour raison financière. Un constat alarmant qui met également en exergue de fortes disparités entre les régions. Les dépenses de santé sont ainsi bien plus importantes dans le Grand-Est qu’en Normandie.

2 % des Français ont eu recours à un crédit

Enjeu de santé publique : les foyers les plus précaires renoncent à se soigner faute d’argent. D’après une étude de l’Institut CSA pour Cofidis révélée par Le Parisien, 30 % des Français avouent avoir renoncé à se soigner au cours des 12 derniers mois pour des raisons financières. Encore plus inquiétant, 2 % ont contracté un crédit pour pouvoir régler des frais de santé. Soit près d’un million de Français. Un constat alarmant et qui s’expliquerait par une hausse des coûts. Toujours selon l’enquête, 57 % des Français estiment d’ailleurs que le coût de la santé est en hausse depuis 5 ans. Parmi les différents postes de dépenses, les soins dentaires sont jugés les plus chères (82 %). Ils sont suivis par les soins d’optique (77 %), les prothèses auditives (32 %) ou bien encore les consultations de spécialistes (31 %).

Les disparités sont fortes entre les régions.

Selon l’étude, les Français dépensent en moyenne 715 € chaque année dont un peu plus de 230 € restent à leur charge. Une somme qui explose lorsque l’âge augmente. Pour les 65 ans et plus, le reste à charge peut atteindre 350 euros par an. Des dépenses de santé qui évoluent également entre les régions. Les habitants de la région Grand-Est sont ainsi ceux qui dépensent le plus : 166 € pour un reste à charge de 165 €. Autre région où les dépenses sont importantes :

  • Hauts-de-France : 1 122 €, pour un reste à charge de 575 € ;
  • Ile-de-France : 781 €, pour un reste à charge de 316 €.

A l’inverse, les régions Centre-Val-de-Loire (481 €), Normandie (500 €) et Auvergne-Rhône-Alpes (575€) sont celles où les dépenses sont les plus modérées.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
les disparités sont fortes entre les régions : les français de grand est sont ceux qui dépensent le plus : 166 euros pour un reste à charge de 165 euros avez - vous écrit au lieu de reconnaitre que c'est la région la plus économe. Dans les hauts de France on est loin devant pour la dépense par habitant:1122 e pour un reste à charge de 575e.Arretez je vous prie de dénigrer sans cesse notre région Grand-Est

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES