Actualités santé

L'assurance maladie va déposer une plainte dans l'affaire PIP

Publié par le , Mis à jour le 26/12/2011 à 15:01
Nouveau rebondissement dans l’affaire des prothèses mammaires PIP : l’Assurance Maladie qui s’engage à prendre en charge les explantations des prothèses PIP défectueuses ou non, a déclaré à l’AFP qu’elle allait porter plainte, probablement contre X, pour « tromperie aggravée et escroquerie ». 

Une prise en charge coûteuse pour la CPAM


Comme dans chaque scandale sanitaire, les autorités et instances du secteur s’engagent à apporter leur aide aux victimes.
Dans cette nouvelle affaire des prothèses PIP qui a pris de l’ampleur suite au décès d’une femme porteuse des implants, la Sécurité Sociale s’est engagée à prendre en charge tous les opérations d’explantation des prothèses PIP pour les femmes qui le souhaitent. Le retrait n’est pas une obligation mais une recommandation.

Au total, si les 30 000 françaises porteuses optent pour le retrait, la CPAM a calculé un coût de prise en charge à hauteur de 60 millions d’euros.

M. Van Roekeghem, directeur de la CPAM témoigne : « Ces implants mammaires ne correspondaient pas aux spécifications imposées pour ces produits et sur lesquelles nous nous fondions pour le remboursement. […] il y aura un coût pour la sécurité sociale important aussi », peut-on lire dans le Nouvel Obs. 

Bientôt une plainte de l’Assurance Maladie


Alors que plus de 2 000 femmes ont porté plainte contre la société PIP depuis mars 2010, date des retraits du produit par l’Afssaps, l’Assurance Maladie compte également déposer une plainte au pénal comme au civil  « pour tromperie aggravée et escroquerie » d’ici quelques jours. Une décision prise en accord avec le ministère de la Santé.

Une plainte qui n’est pas sans rappeler celles déposées contre Servier dans l’affaire Mediator dont le premier procès se tiendra en mai prochain. Relire Servier accusé d'escroquerie à l'Assurance Maladie et aux mutuelles 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES