Actualités santé

L'assureur de PIP condamné à indemniser une première victime

Publié par le , Mis à jour le 25/06/2012 à 18:09
Le 18 juin est un jour à marquer d’une pierre blanche pour les victimes de PIP. Alors que l’assureur Allianz a entamé une procédure pour imposer la nullité du contrat, une première victime, porteuse des prothèses frelatées PIP, vient d’obtenir une indemnisation via l’assureur. 

Grande première dans le procès PIP


L’une des 30 000 femmes françaises victimes de la tromperie de l’ex patron PIP vient d’obtenir réparation dans le cadre du scandale des prothèses frelatées PIP, au tribunal de grande instance de Lyon.

Il s’agit d’une véritable avancée dans le procès lié au scandale sanitaire. Alors que l’assureur a tenté de faire reconnaitre la nullité du contrat, puis après avoir été débouté par le tribunal de Toulon, Allianz est condamné par le tribunal de Lyon à verser immédiatement une somme de 19 650 euros à la victime. 

Une décision aux conséquences importantes pour l’assureur


Une grande première dans l’affaire PIP qui ouvre la voie des indemnisations aux autres victimes.

Une situation non sans conséquence pour l’assureur Allianz qui va probablement devoir indemniser de nombreuses victimes françaises. Toutefois, la société verra ses indemnisations limitées au territoire français. 

Le mot de Mutuelle-land : selon les dernières nouvelles, les prothèses PIP ne seraient pas cancérigènes. N'hésitez pas à relire notre article : les implants PIP non cancérigènes, selon une étude britannique 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES