Actualités santé

OMS : l'épidémie d'Ebola s'intensifie

Publié par le

Epidémie Ebola. L’OMS dévoile un bilan qui demeure alarmant. Si l’on en croit le document partagé le 16 novembre 2014, 5 420 personnes sont décédées des suites de cette infection (en Afrique occidentale, aux Etats-Unis et en Espagne). Par ailleurs, plus de 15 000 personnes ont été touchées par le virus. Plus inquiétant encore, l’organisme affirme qu’il s’agit de statistiques encore « sous-estimées ». La situation serait-elle donc encore plus grave ?

Bilan de l’épidémie Ebola en Afrique

Depuis le début de l’épidémie, c’est la Guinée qui affiche le bilan le plus négatif avec 1 192 décès enregistrés avec 1 971 cas déclarés. Vient ensuite le Libéria où il y a eu 2 964 morts soit, plus de 35 % des 7 069 cas enregistrés. Puis, il y a la Sierra Leone : sur 6 073 cas, 1 250 malades n’ont pas survécu. Dans ce troisième pays, l’épidémie est particulièrement alarmante et plus de 500 nouveaux cas ont été recensés après une semaine seulement.

Il faut aussi citer le Mali qui a déploré 5 morts avec 6 cas enregistrés. Du côté du Sénégal et du Nigéria, une vingtaine de cas a été rapportée dont 9 personnes sont décédées (8 du côté nigérian et 1 du côté sénégalais). Dans la mesure où aucune évolution n’a été constatée dans ces deux pays depuis une cinquantaine de jours, ceux-ci ne se trouve plus de la liste rouge des pays touchés par l’épidémie du virus Ebola.

En dehors de l’Afrique

Au-delà des frontières africaines, d’autres pays sont aussi touchés, en l’occurrence les Etats-Unis qui ont connu quatre cas dont un qui s’est soldé par un décès. Du côté espagnol, une aide-soignante a été touchée après avoir porté assistance à des missionnaires. Depuis, elle a recouvré la santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES