Actualités santé

L'ex patron de PIP réclame sa mise en liberté

Publié par le , Mis à jour le 19/03/2012 à 15:10
Incarcéré début mars à la prison de Marseille pour le non-respect du paiement de sa caution établie à 100 000 euros dans les délais, Jean-Claude Mas, ancien dirigeant de la société Poly Implant Prothèse a demandé sa mise en liberté. Sa demande va être étudiée le 21 mars prochain.

Pas de caution, pas de liberté


Le 6 mars dernier, Jean-Claude Mas, sous contrôle judiciaire, était amené à la prison des Baumettes à Marseille pour ne pas avoir réglé les 25 000 euros de sa caution établie à 100 000 euros avant fin février. N’hésitez pas à relire notre article Jean-Claude Mas, incarcéré 

Jean-Claude Mas aurait alors versé 5 000 euros et proposé une maison en garantie mais la justice aurait refusé.

Le prévenu demande sa liberté


« Mon client est présumé innocent. Vous ne pouvez pas, parce qu'il y a la pression de la rue, mettre quelqu'un en prison » argue son avocat, Me Yves Haddad qui n’hésite pas à mettre en avant l’état de santé de M. Mas ainsi que son âge (72 ans) pour obtenir la liberté de son client.

Cette demande de remise en liberté va être examinée dès le 21 mars par la chambre de l’instruction de la cour d’Appel d’Aix-en-Provence.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES