Actualités santé

L'obésité : un fléau mondial à éradiquer selon l'OMS

Publié par le

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) n’hésite plus à qualifier l’obésité comme une épidémie mondiale. En effet, ce fléau touchant près de 1,4 milliards de personnes dans le monde est responsable de la mort de 2,8 millions de personnes tous les ans.

Des mesures drastiques pour attaquer de front l’obésité

Les États membres de l’OMS qui ont tenu une assemblée générale depuis mai dernier sont convaincus que des mesures sérieuses devront être adoptées contre cette épidémie mondiale. Parmi les mesures adoptées figure l’incitation aux États de maximiser l’accessibilité financière et la consommation de fruits et légumes par les populations. Il a été aussi question d’inciter les pays à prendre des mesures beaucoup plus sérieuses pour contrôler la qualité des aliments vendus sur le marché.

Pour cela, l’Organisation recommande l’élimination des acides gras industriels dans les nourritures ainsi que la réduction de la teneur en sel et en sucres dans les aliments et boissons hygiéniques. L’OMS incite même à promouvoir l’étiquetage nutritionnel des aliments préemballés et iront jusqu’à solliciter la diminution de la taille des portions des aliments trop énergétiques. Pour aller plus loin, l’Organisation ose même recommander l’utilisation de taxes sur certains aliments afin de détourner l’envie des consommateurs des nourritures pouvant être responsables du surpoids. Et puisque la fin justifie les moyens, l’OMS décommande la diffusion des publicités louant ces produits des lieux fréquentés par les enfants comme les écoles afin de les épargner de l’obésité. Toutefois, bien que les géants de l’industrie alimentaire en Europe comme le Food Drink Europe partagent le souci de l’OMS sur la menace que représente l’obésité, ils ne sont pas toutefois emballés à l’idée de taxer les aliments trop énergétiques.    

L’obésité dans l’Hexagone

En France, on recense près de 5,3 millions d’adultes concernés par l’obésité et 14,4 millions de Français sont en surpoids. Tout patient souffrant de ces fléaux est encouragé à consulter un médecin afin de trouver le traitement adapté à son cas. À noter que pour traiter l’obésité, le médecin peut orienter le patient vers :

  • la chirurgie de l’obésité ou la chirurgie gastrique lorsque le problème de poids n’a pas pu être traité de manière médicamenteuse.
  • le traitement médicamenteux comme la phytothérapie pour le problème de poids modéré.
  • les programmes de certaines cures thermales pour vaincre l’obésité.

Pour le remboursement des traitements contre l’obésité, il faut noter que la caisse de l’Assurance maladie rembourse en partie les actes chirurgicaux (opération chirurgicale et hospitalisation) ainsi que les programmes dans certains établissements de cure thermale agréés. Ceux qui veulent donc s’en sortir de l’obésité peuvent recourir à la souscription d’une bonne mutuelle pour compenser les frais non pris en charge par la Sécu afin de bénéficier d’un traitement efficace. Il faut également noter que les mutuelles peuvent couvrir les séjours dans une cure thermale agréée ou les traitements médicamenteux sous prescription par le médecin.

L’éradication de l’obésité n’est pas seulement une affaire personnelle. C’est une affaire qui doit impliquer l’État, la Sécu  et les mutuelles santé. En vue de meilleurs résultats, toutes les entités ont des responsabilités respectives.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES