Actualités santé

L'OMS alarme sur le faible taux de vaccination contre la rougeole

Publié par le

Le seul moyen d’éradiquer le virus est qu’au minium 95 % de la population soit vaccinée

A l’image du scorbut, la rougeole fait partie de ces maladies que l’on pensait disparue mais qui revient en force. Rien qu’en France, 2 741 cas ont été recensés depuis novembre 2017. Une situation qui alarme l’OMS.

41 000 enfants et adultes touchés par la rougeole en Europe depuis janvier

Cette maladie revient en force. En un peu moins de 2 ans, la rougeole est redevenue une maladie qui compte. Depuis novembre 2017, Santé publique France a recensé 2 741 cas dans l’Hexagone. Une crise qui touche bon nombre de pays européens. Entre janvier et juin 2018, 41 000 enfants et adultes ont été touchés par ce virus potentiellement mortel sur le Vieux Continent. Parmi eux, 37 sont décédés. En France, on recense déjà trois patients qui n’ont pas survécu.

En Europe, l’Ukraine reste le pays le plus touché par la rougeole avec 23 000 cas diagnostiqués au cours des six derniers mois. Dans chacun des sept pays que sont la Russie, la Serbie, la Géorgie, la Roumanie, l’Italie, la Grèce et donc l’Ukraine, plus de 1 000 cas ont été recensés depuis le début de l’année 2018.

La vaccination, seul moyen d’éradiquer le virus

Une situation alarmante car les cas sont de plus en plus nombreux. En 2017, 24 000 personnes avaient été diagnostiqués. Une année qui était pourtant la plus mauvaise de la décennie. Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), cette situation est principalement due à un taux de vaccination bien trop faible. Le vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR) est pourtant obligatoire pour les enfants. Un caractère obligatoire qui ne convainc donc pas. Pour l’OMS, le seul moyen d’éradiquer le virus est qu’au minium 95 % de la population soit vaccinée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES