Actualités santé

L'option de coordination de l'UMP, suspendue

Publié par le
L’option de coordination, anciennement appelée « secteur optionnel » et mis en place par le précédent ministre de la Santé Xavier Bertrand vient d’être suspendue, confirme l’AFP via le ministère de la Santé. Une décision qui réjouit la Mutualité française, organisme de gestion des 500 mutuelles françaises. 

Fin de l’option de coordination


En réponse à l’échec des premières négociations conventionnelles devant trouver une solution aux dépassements d’honoraires, l’ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand avait mis en place l’option de coordination. Ce nouveau secteur à mi-chemin entre le secteur 1 et le 2 était censé limiter les dépassements d’honoraires pour les patients en contraignant les mutuelles santé à prendre en charge les dépassements réalisés par les chirurgiens, les anesthésistes et les obstétriciens.

Concrètement les dépassements effectués dans ce secteur étaient limités à 50 % du tarif de la Sécurité Sociale et les médecins inscrits s’engageaient à faire au moins 30 % de leurs actes au tarif de convention. 

Les médecins ne peuvent plus accéder à ce secteur mais le dispositif n’est pas encore juridiquement annulé.

La Mutualité se réjouit


Une nouvelle qui n’a pas fait attendre la réaction de la Mutualité française, qui s’est félicitée de l’intention de la ministre de la Santé d’abroger le dispositif. 

Dans un communiqué, la Mutualité considère la page de l’option de coordination tournée. 

Pourtant la question des dépassements d’honoraires n’est toujours pas réglée. Dès le 25 juillet prochain, l’Assurance Maladie, les syndicats de médecins et les mutuelles se rassiéront à la table des négociations pour tenter de trouver une issue convenant à chacun dans l’intérêt des ménages français, premiers concernés par les dépassements d’honoraires. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES