Actualités santé

Secteur de la chirurgie esthétique en recul ? - Mutuelle-land.com

Publié par le

La France est dans le top 15 des pays où l’on pratique le plus d’interventions à visée esthétique. De nombreux chirurgiens français sont réputés à travers le monde pour leur savoir-faire. Actuellement, le secteur connaît un certain recul. Certains patients préfèrent se tourner vers l’étranger, notamment à cause de prix plus attrayants.

La situation en France

Lorsqu’on évoque la profession de chirurgien esthétique, on pense immédiatement à un praticien chic, toujours sur son 31 et qui possède des doigts de fée. On songe également à une prestigieuse clinique où une foule de patients font la queue dans l’attente d’être reçus. Pourtant, force est de constater que tout ne va pas bien dans cette industrie en France. Les causes en sont nombreuses.

Pourquoi le secteur de la chirurgie esthétique est en crise ?

En 2012, la TVA est passée à 20 % pour les chirurgiens plasticiens. Face à cette disposition, les praticiens ont dû soit conserver soit augmenter leurs tarifs, ce qui implique respectivement une diminution ou une conservation des bénéfices. Dans tous les cas, la profession est en péril.

Puis, il faut citer la concurrence des cliniques étrangères où exercent d’excellents chirurgiens dont certains ont d’ailleurs suivi leur formation en France. Les patients y apprécient en plus un environnement propice à la convalescence.

Crise économique et remboursement par l’assurance

La crise économique touche tout le monde : une intervention esthétique coûte cher et n’est pas à la portée de toutes les bourses, surtout que ce type d’opération est très rarement remboursé par l’assurance. L’intervention n’est couverte par la Sécurité Sociale que si elle vise à corriger un problème réel. Pour leur part, les complémentaires santé interviennent de façon complémentaire à la Sécu : si cette dernière ne rembourse pas, la mutuelle non plus, en principe. Dans tous les cas, les mutuelles sollicitent l’avis d’un médecin conseil pour déterminer la légitimité de l’indemnisation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES