Actualités santé

La couverture vaccinale des bébés est en augmentation

Publié par le , Mis à jour le 09/05/2019 à 09:29

Une sensible augmentation de la couverture vaccinale chez les plus petits

Depuis le 1er janvier 2018, onze vaccins sont obligatoires. Avant cette date, huit vaccins étaient simplement recommandés. Une mesure qui a permis d’augmenter  petit à petit la couverture vaccinale des bébés.

11 vaccins obligatoires depuis le 1er janvier 2018

L’obligation de vaccination des bébés commence à porter ses fruits. La couverture vaccinale des nourrissons a sensiblement augmenté en France. En effet, "98,6% des enfants nés entre janvier et mai 2018 étaient couverts par le vaccin « hexavalent » qui protège contre six maladies à l’âge de sept mois" annonce Matignon. À titre de comparaison, le taux était de 93,1% avant le passage de 3 à 11 vaccins obligatoires.

Un autre chiffre encourageant concerne la couverture vaccinale contre les infections à méningocoque C. Désormais, "75,7% des enfants sont vaccinés contre 39,3% pour la même période en 2017".

Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires pour les enfants. Avant cette date, seuls trois vaccins étaient obligatoires contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. Huit autres étaient recommandés comme la coqueluche, l’hépatite B ou encore la rubéole. Cette nouvelle mesure souhaitée par Agnès Buzyn, ministre de la santé a pour objectif de lutter contre la baisse du taux de couverture vaccinale et surtout éviter la réapparition de maladies comme la rougeole.

Des idées reçues sur la vaccination

Pour les autorités de santé, une faible couverture vaccinale et le retour de certaines maladies sont liés à la défiance envers la vaccination. Les anti-vaccins les jugent dangereux et accusent les laboratoires pharmaceutiques de privilégier la rentabilité. Des idées reçues qui peuvent avoir des conséquences sur la santé de la population.
Si du chemin est encore à faire sur la vaccination, Agnès Buzyn a tout de même souligné lors des questions au gouvernement mi-mars 2019 que la couverture vaccinale est en augmentation même chez les enfants nés avant le 1er janvier 2018.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES