Actualités santé

La France souffre de la pénurie de médicaments

Publié par le , Mis à jour le 02/08/2011 à 17:10
Le quotidien Le Parisien nous révèle que sur les 5 300 médicaments autorisés sur le marché français, entre 160 et 370 seraient régulièrement en rupture de stock. Une situation qu’il ne faut pas dramatiser mais qui touche malgré tout les patients. Mauvaise gestion ou intérêts pécuniaires ? Les causes peuvent être multiples.

Des solutions courantes contre les pénuries de médicaments


Si la pénurie de médicaments est un problème, il ne faut pourtant pas dramatiser la situation. Les conséquences sont rarement graves. Il existe même des moyens de contrer cette pénurie pour les patients qui sont concernés par le phénomène.
Les pharmaciens peuvent aisément remédier au manque de produits en le remplaçant par un similaire avec l’accord du patient ou en changeant de traitement avec l’accord du médecin.

Si un médicament est irremplaçable, les laboratoires sont capables d’agir dans les plus brefs délais pour envoyer le produit en question. 

Une explication à ces pénuries de médicaments ?


Ce n’est pas tant la production des produits pharmaceutiques qui pose problème, mais plutôt les méthodes de la chaîne de distribution.

La France subit les limitations de l’Etat et ne peut accepter plus de médicaments qu’elle n’y est autorisée.
Plus grave, la question économique tient son rôle dans cette pénurie. De nouveaux intervenants intermédiaires s’approvisionnent en médicaments en France pour les revendre dans d’autres pays en se faisant au passage une petite marge.

Pour certains, les laboratoires pharmaceutiques joueraient également un rôle dans ce phénomène, préférant réserver leurs produits aux marchés qui paient plus.

Et oui, ce n’est pas nouveau, le marché du médicament est un véritable business, quitte à pénaliser les patients !
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES